The management of distances in distributed-work : a Deleuzian approach to control

par Mathieu Chauvet

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Stéphanie Dameron et de Michael Gallivan.

Soutenue le 13-11-2012

à Paris 9 en cotutelle avec Georgia State university , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) .

  • Titre traduit

    Le management des distances dans le travail distribué : une approche Deleuzienne du contrôle


  • Résumé

    L’émergence du travail à distance a causé l’apparition de nombreux challenges pour les managers et leurs subordonnés. Par conséquent, maintenir une forme de surveillance s’avère plus que jamais nécessaire, notamment car le contrôle représente un moyen significatif pour réduire la problématique de la distance. Au regard du bouleversement conséquent amené par ce développement exponentiel des technologies, il convient de s’interroger sur la façon dont les processus de contrôle ont été remis en question dans le cadre de la rupture managériale introduite par le travail à distance. Notre réflexion théorique nous a finalement conduit à solliciter les travaux du philosophe Gilles Deleuze comme base conceptuelle. Les données issues de 49 entretiens et 7 journées d’observations nous permettent de démontrer le bouleversement significatif des pratiques de gestion lié à la reconsidération du contrôle dans le travail à distance. A la fois pour les managers qui voient leur rôle évoluer d'un statut de superviseur à facilitateur, et leurs subordonnés, dont l'activité sera majoritairement guidée par le management de leur visibilité, réactivité et modulation. Cette thèse de doctorat constitue finalement une illustration concrète en Management du concept Deleuzien des sociétés de contrôle


  • Résumé

    Distributed- work has introduced challenges for both employees and managers alike. Maintaining a form of supervision and discipline remains then necessary as control is the ultimate means for the hierarchy to bridge the issue of distance. With regard to the unprecedented changes generated by the significant development of ICTs in organizations, we expressed the necessity to analyze how control is reconsidered within the managerial breakdown introduced by distributed-work. Our theoretical reasoning finally led us to use the works of French philosopher Gilles Deleuze as a basis for a more relevant conceptual framework. Data coming from 49 interviews and 7 days as non-participant observer enabled us to provide evidences for the disruption of management practices due to the reconsideration of control in distributed-work. Both for managers, evolving from a supervisory to a facilitator status, and distributed-workers themselves, whose activities will mainly be directed by the management of their visibility, responsiveness and modulation. Ultimately, this PhD dissertation provides concrete managerial manifestations for Deleuzian societies of control

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (415 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.