La contingence du présent : une praxis de l’indétermination

par Sandrine Israel-Jost

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Stéphane Douailler.


  • Résumé

    Peut-on affirmer une contingence actuelle des choses ? Au moment où elle est, une chose peut-elle aussi bien être autrement qu’elle n’est ? Un mode d’existence hésitant peut-il positivement qualifier l’effectivité ? Doit-il être réservé à un jeu de l’imagination ? Ce travail consiste à montrer comment une contingence modalisant le présent ouvre à un nouveau genre d’effectivité. Il s’attache en particulier à dégager quelles formes de praxis rendent possible de circuler parmi l’indétermination des choses, s’orienter dans l’incertain. Rendre le monde, se rendre soi-même à la liberté de la contingence, fait l’enjeu de travail. Modalisée par la contingence du présent, l’effectivité ne coïncide plus avec elle-même, comporte des jeux, des écarts, à penser comme espaces de liberté. Après avoir esquissé une étude de la contingence du présent, nous en mettons à l’épreuve le concept à travers une lecture de Nietzsche. Le prisme de la contingence du présent permet en effet de poser la question de la sortie du nihilisme en fonction d’une praxis de l’indétermination. Quel écart avec l’exercice de la volonté de puissance cette praxis produit-elle ? Nous montrerons comment cette praxis permet se séparer de l’interprétation en termes de valeurs, et en quoi elle engage à exister comme et dans l’inévaluable.

  • Titre traduit

    The contingency of the present : a praxis based on incertanty and indetermination


  • Résumé

    Is there something like the contingency of the present? That means: is the future always necessarily determined by the actual state of things or shall we consider the many other possibilities as real determinations of the current reality? What kind of freedom, what kind of praxis are required when incertainty appears as an essential determination of the so called “present reality”? This essay, through a reading and an interpretation of Nietzsche, aims to rebuilt and redefine the contingency of the present, showing a way out in the nihilism’s dead end. Indeed a praxis based on incertainty and indetermination is an active and vivid criticism of the will of power as it reveals evaluation as a futile and unfit interpretation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (386 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 377-386

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3795
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.