Le poème en prose arabeLa poésie arabe contemporaine

par Ṣāliḥ Diyāb

Thèse de doctorat en Études arabes

Sous la direction de Jacqueline Chabbi.


  • Résumé

    Comment étudier l’évolution du poème en prose arabe et analyser ses grands tournants ? Comment le définir et caractériser son esthétique ? Dès son apparition, il a soulevé de nombreuses interrogations dans le champ culturel et intellectuel arabe et suscité des critiques virulentes. Aujourd’hui encore, il génère des réactions hostiles parmi quelques écrivains et penseurs. Cinquante ans après son apparition, les études qui lui ont été consacrées sont rares. Les caractéristiques définies dans les travaux de Suzanne Bernard sont celles qui ont été retenues au début des années 60 par Adonis et 'Ansī al-Ḥāj. Or, les poètes ne s’y sont pas conformés. Le poème en prose arabe a imposé une rupture brutale avec la métrique et les thèmes d’inspiration qui ont dominé le paysage poétique arabe durant des siècles. Il a fallu attendre le début du vingtième siècle, les mutations de la société et l’arrivée de traductions étrangères pour que se développent une nouvelle sensibilité poétique et de nouvelles aspirations. Elles se manifestent tout d’abord dans la prose poétique de Jibrān khalīl Jibrān (1883-1936) et dans la prose artistique d’Amīn al-Rīḥānī (1876-1940). Ūrkhān Muyassar (1914-1965) et Khayr al-Dīn al-'Asadī (1900-1971) conduisent, à leur tour la poésie prosée vers le poème en prose. Enfin, Muḥammad al-Māghūṭ, (1934-2006) et 'Ansī al-Ḥāj, en libérant définitivement la poésie arabe de la rime et de la métrique, érigent la prose au rang de poésie. Ainsi, le poème en prose s’impose comme la forme poétique la plus apte à saisir l’instant historique et la condition de l’individu arabe moderne et est-il presque aujourd’hui la seule forme adoptée par les poètes.

  • Titre traduit

    The prose poem in Arabic : Contemporary Arabic poetry


  • Résumé

    How should we study the prose poem in Arabic and what are its great innovations? How should we define it and how should we qualify its aesthetic qualities? From its inception, it has generated intellectual and cultural debate in the Arab world and attracted virulent criticism. Even today, it continues to draw hostile reactions from writers and thinkers. Some fifty years since its first appearance, there are few studies devoted to the subject. The defining characteristics first formulated by Suzanne Bernard are those which were adopted by Adonis and ‘Ansī al-Ḥāj in the Nineteen Sixties. Poets, on the other hand, chose not to subscribe to them. The prose poem in Arabic caused a schism with the traditional rules of prosody as well as the themes which have been prevalent in Arabic poetry down through the centuries. It was not before the beginning of the twentieth century with its societal changes and the arrival of foreign translations that a new poetic sensibility arose and new poetic aspirations came to the fore. These were manifest firstly in the prose poetry of Jubrān Khalīl Jubrān (1883-1936) and in the refined prose of 'Amin Rīḥānī (1876-1940). 'Urkhān Miayyasr (1914-1965) and Khayr al-Dīn al-’Asadī (1900-1971), in their turn, paved the way for the transition from poeticized prose to the prose poem. Finally, Muḥammad al-Māghūṭ (1934-2006) and ‘Ansī al-Ḥāj, by liberating at last Arabic poetry from the rules of prosody, elevated prose to the level of poetry. Hence, the prose poem has made itself the poetic form which is most apt at capturing moments in history as well as the everyday life of the modern Arab and is practically the only poetic form adopted by poets today.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (365 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 291-300. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3739
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.