Le mouvement vers le socialisme au pouvoir en Bolivie : figures de cogouvernement, antagonismes territoriaux et horizon révolutionnaire

par Bruno Fornillo

Thèse de doctorat en Sciences sociales ~ géopolitique

Sous la direction de Marie-France Prévôt Schapira et de Waldo Ansaldi.


  • Résumé

    En Bolivie, le cycle politique qui a débuté en 2000 lors de la « guerre de l’eau », et dont son point de repère central a été l’accession du Mouvement vers le Socialisme (MAS) aux plus hautes sphères du pouvoir politique a réveillé les attentes de mise en place d’un projet de « décolonisation ». La thèse que nous présentons a pour but d’appréhender les vicissitudes qui secouent ce pays enclavé. On examinera de manière approfondie l’action des organisations sociales pendant le gouvernement evista, sans doute un des gouvernements les plus prolifiques sur la scène latino-américaine actuelle si nous considérons que sa puissance « instituante » s’est forgée depuis « le bas ». Dans ce cadre, l’interrogation qui sous-tend la totalité du cheminement de la recherche est la suivante: dans la conjoncture du gouvernement du MAS, quelle a été l’action collective des organisations sociales subalternes entre les années 2005 et 2010? Bien que cela soit clairement une préoccupation propre à la sociologie politique à caractère général, pour l’aborder, la recherche est structurée autour d’une série de problématiques appréhendées comme composantes centrales du processus politique bolivien, ce qui nous permettra d’exposer les évènements de la première gestion evista: « cogouvernement », « antagonisme territorial » et « révolution ». Ainsi, sur la base d’un travail de terrain qui a duré plus d’un an, de recompilation d’informations dans les différentes régions et de la réalisation de plus de quatre-vingt entretiens, le propos de notre travail est de se focaliser sur la vie historico-politique récente de cette géographie ando-amazonienne.

  • Titre traduit

    The movement for socialism in the power of Bolivia : figures of co-government, territorial antagonism and the revolutionary threshold


  • Résumé

    N Bolivia, the political cycle that began in 2000 with the “war of water” and whose landmark was the arrival of the “Movimiento al Socialismo” (Movement for Socialism) to the higher ranks of the political spectrum, arouse the expectations of giving expression to the project of “decolonization”. The dissertation seeks to provide an insight into the vicissitudes that this Mediterranean country is currently facing, examining in depth the performance of the subaltern social organizations during the “Evista” administration, which is certainly one of the most vitals experiences in the present Latin American scenery if we consider that its political potential has emerged ”from below”. In this perspective, the guiding question of the complete trajectory traced throughout this dissertation could be enunciated as follows: How did the collective action of the subaltern social organization operate between 2005 and 2010 in the context of the government of “MAS”? Due to the fact that this is a question to be addressed by a political sociology of a general character, the dissertation is structured in a series of questions: “co-government”, “territorial antagonism” and “revolution”, as fundamental components of the Bolivian political process, which allow us in turn to situate and trace how the most important events during the first “Evista” presidential mandate were experienced. Therefore, through an inter-disciplinary approach, recovering and getting information from different regions, and having made more than eighty interviews, the dissertation focuses on the recent political and historical life of this Andean and Amazonian geography.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 277-300

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3473
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.