La sémantique analogique et le topos numérique : une solution pour l’éditorialisation complexe : (interactive, coopérative, transmédia, géomobile, pervasive)

par Carole Lipsyc

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Madjid Ihadjadene.

Soutenue en 2012

à Paris 8 .


  • Résumé

    L’éditorialisation complexe désigne le traitement effectué sur des documents numériques hétérogènes destinés à une médiatisation variable et inconnue. Afin de maintenir un « sens commun », elle prend en compte les trois impératifs de la cohésion du corpus traité, de la cohérence des énoncés produits et de la traçabilité des intentions. Cette thèse propose une nouvelle approche pour l’éditorialisation complexe : la sémantique analogique. Au niveau épistémique, la sémantique analogique se singularise par une métamodélisation qui reprend les étapes de la Topique générale de la communication (linguistique pragmatique) et par un processus d’indexation qui utilise l’analogie. Au niveau épistémologique, elle définit un objet informationnel (le topos numérique), au niveau technique, elle est gérée par la solution Tθpos et au niveau opératoire, elle organise un domaine d’activité. La sémantique analogique a été développée, depuis 2001, au travers de trois opérations éditoriales coopératives « grand public », en suivant une méthodologie constructiviste en mode agile (MCMA). Le projet structurant originel a été conçu à partir d’un type particulier de MCMA, à la croisé de l’art, de l’action sociale et de l’innovation : la Création-Recherche et Développement (C-R&D). La thèse défend que la signifiance de l’éditorial complexe s'appuie sur les métadonnées et notamment sur les figures créées par les liaisons (figures transtructurales). À ce titre, l'éditorialisation dépasse la gestion du document numérique : elle relève d’une allosyntaxe (des codes partagés qui ont pour vocation de maintenir la possibilité d'un sens commun) et elle s’inscrit dans une démarche d’alphabétisation numérique.

  • Titre traduit

    Analogical semantics and digital topos : a solution to complex content strategy : (interactive, participative, transmedia, “geomobile“ and pervasive)


  • Résumé

    Complex content strategy refers to the treatment applied to digital content destined for unknown and variable expression, formatting and channelling. In order to maintain “common sense”, complex content strategy addresses three imperatives : the body of data cohesion, the channelled content coherence, and the intentionalities traceability. This PhD thesis presents a new complex strategy approach : analogical semantics. At the epistemic level, analogical semantics has two distinguishing features : (1) a metamodel that follows a community of language general framework designed in pragmatic linguistics and (2) an indexing process based on analogy (both analogical reasonings and analogical cognitive mechanisms). At the epistemological level, it defines an informational object (digital topos) ; at the technical level, it uses Tθpos software and methodologies ; at the operating level, it organizes an instrumented activity domain. Since 2001, analogical semantics development has taken place through three general public projects based on user-generated content. It has followed an agile pragmatic constructivist methodology (APCM). The original structuring project used a specific form of APCM at the crossroads of art, social action and innovation : Creation-Research and Development. (C-R&D). The main hypothesis of this research asserts that complex content significance depends on metadata, and more specifically on link-created figures of speech (transtructural figures). Consequently, complex content strategy goes beyond digital document engineering : it implements an “allosyntax” (shared codes that make “common sense” possible) and is part of a larger digital literacy deployment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (401, 69 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 372-387

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3163/1,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.