L'art de gouverner et la resistance au pouvoir : au delà des dichotomies

par Dritan Karadaku

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Brossat.

Soutenue en 2012

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse développe tout d’abord deux acceptions différentes du terme démocratie. La première en tant que contenu et affrontement d’intérêts divergents et la deuxième dans ses formes institutionnelles, c'est-à-dire en tant que Démocratisme. En se basant sur Foucault, Deleuze, Rancière et Hannah Arendt nous chercherons à problématiser les rapports entre le (s) peuple (s) et les formes institutionnelles que celui-ci produit. Puis, à partir des analyses de Lefort, Arendt et Balibar nous tenterons de comprendre la façon dont l’ancienne dichotomie « grec-barbare » réapparait dans la modernité d’une symbolique renouvelée. Dans le troisième chapitre, pour comprendre les conceptions de l’art de gouverner et de la résistance au pouvoir, nous suivrons deux méthodologies différentes et similaires à la fois : la généalogie du pouvoir foucaldienne et la schizo-analyse de Deleuze et Guattari. Dans le quatrième chapitre, nous analyserons, à partir de Foucault, Deleuze, Balibar, Rancière et Kant, la problématique qui apparaît dans les dichotomies construites sur l’opposition : Droits de l’homme – droits à la vie, égalité – inégalité, Etat – société civile et Etat totalitaire – Etat minimal. Enfin, dans le cinquième chapitre nous reviendrons sur la problématique engendrée par les rapports entre peuple ou multitudes et institutions politiques. Nous suivrons dans ce chapitre la pensée de Machiavel et celle de Spinoza. Les rapports peuples-institutions, seront analysés comme un rapport de forces ou comme un affrontement de puissances. Il en découle une pensée qui se construit essentiellement autour du concept de la liberté commune des hommes. Pour cette raison nous la considérons comme parfaitement actuelle et comme une possible « ligne de fuite » en vue d’une liberté proprement politique.

  • Titre traduit

    ˜The œart of governance and the resistance to power


  • Résumé

    First of all, this thesis develops two different meanings for the term democracy. The first, it's about contents and confrontation of divergent interests and the second it's about its institutional forms, i. E. As Démocratisme. While basing itself on Foucault, Deleuze, Rancière, and Arendt, we will get into the problematic of the relations between people and the institutional forms that the aforementioned produced.  Then, starting from the analyzes of Lefort, Arendt and Balibar we will try to understand the way in which the old dichotomy “Greek-barbarian” reappears in the modernity of a renewed symbolic system. In the third chapter, in order to understand the forms of art to control and resistance the capacity, we will follow two different and similar methodologies at the same time: the genealogy of the power (Foucault) and the “schizo-analyzes” of Deleuze and Guattari. In the fourth chapter, we will analyze, starting from Foucault, Deleuze, Balibar, Rancière and Kant, the problems which appear in the dichotomies built on the opposition: Human rights - rights to the life, equality - inequality, State - civil society and totalitarian State - minimal State.  Lastly, in the fifth chapter we will reconsider the problems generated from the relations between people or multitudes and political institutions. We will follow in this chapter the thought of Machiavelli and that of Spinoza. The people-institutions relations will be analyzed like a power struggle or a confrontation of powers. The result is an opinion which is built primarily around the concept of the common freedom of the human being. For this reason, we consider it perfectly current and a possible “leak-line”, in view of a properly political freedom.   

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (570 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 561-570

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3131
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.