La synthèse de la voix chantée : le cas de la langue chinoise

par Ning Liu

Thèse de doctorat en Musique

Sous la direction de Anne Sedes.

Soutenue en 2012

à Paris 8 .


  • Résumé

    L’objectif de notre recherche est de développer une synthèse de la voix chantée pour la langue chinoise. La synthèse ainsi présentée doit avoir deux grandes fonctionnalités : d’une part la création de la base de données permettant l’utilisation de la synthèse de la voix chantée en chinois et d’autre part, le développement du contrôle du système. Notre étude nécessite des connaissances et des techniques de divers domaines scientifiques. Nos recherchent portent sur des domaines différents comprenant la phonétique, la musique, la synthèse de la parole et de l’informatique. Nous avons réalisé, dans un premier temps, un aperçu des méthodes de la synthèse vocale, des pratiques musicales dans lesquelles est utilisée la voix artificielle ou la voix traitée en Occident. Des études et analyses théoriques sont proposées dans un deuxième temps. Elles portent notamment sur la phonétique chinoise, les théories de la musique chinoise, des analyses pour la phonétique de la voix parlée et de la voix chantée, des comparaisons entre les théories de la musique chinoise et occidentale. Sur la base des études et analyses théoriques effectuées dans des domaines diversifiés, nous avons procédé aux divers essais expérimentaux. Ils nous permettent de trouver une logique dans le développement du synthétiseur de la voix chantée en chinois. Ces travaux de recherches et d’expérimentations ont porté leur fruit. Ils se présentent suivant deux orientations : la première base de données en chinois pour l’algorithme MBROLA a été créée, puis de surcroît, a été améliorée pour la voix chantée. Au final, un synthétiseur de la voix chantée en chinois et ses applications, basées sur la synthèse concaténative diphonique en temps réel, est développé, offrant de nouvelles perspectives.

  • Titre traduit

    ˜The œsinging synthesis : with chinese voice


  • Résumé

    The objective of our research is to develop a synthesis of the singing voice for the Chinese language. The synthesis presents two main features: first the creation of the database in Chinese to use in the synthesis of the singing voice and second, the development of the control system. Our study requires knowledge and techniques from various scientific fields. We are looking for different fields including phonetics, music, speech synthesis and computer. We realized, at first, an overview of methods for speech synthesis, in which musical practices used artificial voice or the voice treated in the occidental countries. Studies and theoretical analysis are provided in a second time. They include Chinese phonetics, the theories of Chinese music, analysis for the phonetics of the spoken voice and singing voice, as well as the comparisons between the theories of Chinese and occidental music. Based on the studies and theoretical analysis performed in various fields, we realized various experimental trials. They allowed us to find a logical development of the singing voice synthesizer in Chinese. The research and experiments have presented us with good results. . They come in two sections: the first database in Chinese was created for the MBROLA algorithm, and in addition, has been improved to the singing voice. In the end, a singing speech synthesizer in Chinese and its applications, based on concatenative diphonic synthesis in real time is developed, providing new perspectives.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (337 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 303-314. Liste de sites internet f. 315-316

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3119
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.