De la connaissance de la Chine à la connaissance de Dieu dans l'œuvre de Victor Segalen : une théologie de l'écriture au péril de la littérature

par Olivier Descambs

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises

Sous la direction de Christian Doumet.

Soutenue en 2012

à Paris 8 .


  • Résumé

    La recherche s’attache aux rapports dans l'œuvre de Victor Segalen entre littérature et connaissance de la Chine étudiée sous l'angle de son intégration littéraire : déformations, réélaborations, moyens de la faire signifier impliquant une réévaluation critique de la manière dont se définissent aujourd'hui littérature et sinologie. Dans le contre-jour de la littérature, le savoir sinologique apparaît comme la figure d'un savoir impossible dont la littérature aurait par vocation la garde aux temps finissants de l'ontothéologie. Au recours à la sinologie comme savoir alternatif pour combler le silence d'une théologie devenue inaudible s'ajoute une gnose issue des parasciences venant aussi sur le terrain du "sacré" supplanter un héritage chrétien démonétisé. Mais le rejet du christianisme s'accompagne dans l'ordre du poétique d'un retour de motifs, de structures, de modes de penser et de mises en œuvre authentiquement théologiques. Si la recherche propose une réflexion sur l'essence du poétique à partir de la problématique de la connaissance de la littérature, à l'écoute de la parole théologique (parole de Dieu des théophanies, parole sur Dieu des théologiens), elle élabore une caractérisation du poétique à même de correspondre avec les conceptions de "l'Absolu littéraire". Ces poétiques relèvent d'une théologie de la parole "au péril de la littérature" conduisant à son "délaissement" ; jusqu'où ce "délaissement" conduit-il ? Éclairant la théologie au moyen des principes de la théorie littéraire, en retour, l'éclairage théologique de ces mêmes principes permet enfin de répondre à cette question.

  • Titre traduit

    From the knowledge of China to the knowledge of God in Victor Segalen's work : a theology of writing at the peril of literature


  • Résumé

    Our research focuses on the relationships in Victor Segalen's work between literature and knowledge of China studied from the point of view of its literary integration : deformations, reelaborations, means to give it a meaning implying a critical reevaluation of how sinology and literature define themselves today. In the backlight of literature, sinological knowledge appears as the figure of an impossible knowledge which literature would have by vocation to look after in the ending times of ontotheology. A gnosis stemming from parasciences coming on the ground of the "Sacred" to supplant a demonetized Christian inheritance is added to sinology as an alternative knowledge to fill the silence of a theology which has become inaudible. But the rejection of Christianity is accompanied by a return to authentically theological motives, structures, ways of thinking and implementations in the order of poetics. If the research proposes a reflection on the essence of poetics from the problematics of the knowledge of literature, the research itself, attentive to the theological word (God's word in theophanies, theologians' words about God), elaborates a characterization of poetics able to match with the conceptions of "the literary Absolute". These poetics are related to a theology of the word "at the peril of literature" leading to its "abandonment" ; how far will this "abandonment" go to ? By enlightening theology by means of the principles of the literary theory, in return, the theological enlighting of thèse same principles eventually allows us to answer this question.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (664 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 647-660

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3116
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.