Le monde liquide et l’époque de décivilisation

par Julian Bejko

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Brossat.

Soutenue en 2012

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette recherche de doctorat est fondée sur la théorie de la civilisation de Norbert Elias, analysée et confrontée à toute une série d’auteurs et aux événements des XIXe et XXe siècle. Trois auteurs composent la grille de lecture critique du procès de civilisation qui est la notion clé de l’œuvre d’Elias : Friedrich Nietzsche, Emmanuel Kant et Zygmunt Bauman. Comment peut-on expliquer la violence nazie par rapport à la théorie de la civilisation? Un acte de barbarie ? Une folie collective ? Un processus non planifié ? Un événement rationnel mais aveugle de la modernité ?


  • Résumé

    This doctoral research is focused on the Civilization Theory of Norbert Elias, analyzed and facing it with a number of authors and questions of XIX and XX centuries. Three authors compound the critical lecture of the civilization process which is a key notion of Elias: Friedrich Nietzsche, Immanuel Kant and Zygmunt Bauman. How we can explain the Nazis violence in confront of the civilization theory? Act of barbarism? Common madness? Unplanified process? Or as a rational but blind event of modernity?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (312 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 309-310. Filmogr. 311-312

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3114
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.