Approche structurale de l’autisme et la psychose infantile

par Alejandro Olivos Bravo

Thèse de doctorat en Psychanalyse

Sous la direction de Fabienne Hulak.

Soutenue en 2012

à Paris 8 .


  • Résumé

    Depuis la description princeps que Léo Kanner réalisa en 1943, le tableau clinique de l’autisme infantile précoce demeure à peu près le même dans les classifications actuelles, ainsi que dans les diverses publications consacrées à la question. L’orientation lacanienne considère l’autisme, non pas comme une pathologie fixée et irréversible, mais comme une position subjective, relevant d’un choix du sujet autiste qui met en jeu « l’insondable décision de l’être », selon l’expression de Jacques Lacan. Réintroduire le sujet, c’est donc introduire la question de la responsabilité subjective. C’est à Eric Laurent que l’on doit la proposition selon laquelle, dans l’autisme, il y a retour de la jouissance sur un bord. Il distinguait ainsi les retours de la jouissance corrélatifs à la forclusion : dans l’Autre pour le paranoïaque et dans le corps pour le schizophrène. D’où l’idée avancée par lui d’une autre modalité de retour de la jouissance lié à la forclusion et spécifique à l’autisme : sur le bord. S’agit-il d’un mode de retour de la jouissance en relation avec la forclusion psychotique ? Ou bien ce mode particulier de retour de la jouissance est-il corrélatif à une autre modalité de la forclusion ? C’est justement ce que notre thèse se propose d’élucider : quelle est la spécificité de la forclusion dans l’autisme infantile précoce ? Pour interroger cette spécificité de la forclusion dans l’autisme, nous aborderons la clinique différentielle de l’autisme et la psychose infantile à partir de l’âge de survenue des premiers troubles : au tout début de la vie dans le cas de l’autisme et, dans le cas de la psychose infantile, après une période de développement normal. Ces deux temps chronologiques seront ensuite mis en relation avec les deux temps logiques impliqués dans l’algorithme de la métaphore du Nom-du-Père, pour dégager finalement deux modalités distinctes de la forclusion, spécifiques à l’autisme et à la psychose infantile respectivement.


  • Résumé

    Since the description made by Leo Kanner in 1943, the early infantile autism remains more or less inalterable in his main latest classifications, as well as in different publications over the subject. The Jacques Lacan’s theory considers the autism as a subjective position that concerns a choice of the subject. Reintroduce the subject means then to introduce the question of the subjective responsibility. We owe to Eric Laurent the proposal according to which, in the autism, there is a return of enjoyment in an edge. He distinguishes this way of return of enjoyment correlative to the foreclosure: on the Other for the paranoiac and in the body for the schizophrenic. From there the idea of another nature of return of enjoyment related with the foreclosure that would be specific of the autism: in an edge. The question is then: is about the return of enjoyment related with the psychotic foreclosure ? Or rather this particular mode of enjoyment return is correlated with another modality of the foreclosure ? This is exactly what our thesis try to elucidate: which is the specific item of the foreclosure in the early infantile autism ? For questioning this specification of the foreclosure in the autism, we will attack the differential clinic of autism and childhood psychosis beginning from the age of appearance of the first disorders: at the beginning of the life in the case of autism and, in the case of the childhood psychosis, after a period of normal development. These two chronological times will be right away related with the two logic times involved in the algorithm of the metaphor of the Name-of-the-Father, for drawing out finally two different characters of the foreclosure, specific to the autism and to the childhood psychosis respectively.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX-259 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 250-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3103
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.