La vie à l’intérieur du syndicat : étude de cas sur la dynamique interne de l’Association Travailleurs de l’Etat, 2003-2008

par Santiago Duhalde

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Danielle Tartakowski et de Paula Lenguita.

Soutenue en 2012

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse vise avant tout de faire une analyse détaillée de la dynamique politique au sein des institutions syndicales de base en Argentine. En même temps, nous sommes particulièrement intéressés à l'examen de l'impact que l'instance interne des entités syndicales exerce sur la dimension externe (relative à l'action syndicale en relation avec les acteurs tiers). Afin de mener à bien ce travail, nous avons développé trois études de cas, qui correspondent à différentes institutions de délégués syndicaux de l'Association Travailleurs de l'Etat. La période sur laquelle nous avons attiré notre attention a été celle commençant en 2002 avec la dévaluation de la monnaie nationale, et qui continue à ce jour. Pour atteindre l'objectif proposé, nous avons fait un important travail de terrain. Ainsi, dans trois différents départements d’état, nous avons formé des groupes de discussion et nous avons réalisé des interviewes à des dirigeants, délégués, membres et travailleurs en général. De plus, nous avons recueilli et analysé une documentation syndicale vaste et hétérogène, en combinaison avec des bulletins journalistiques sur la période indiquée. Enfin, l'observation non participante, menée dans différents lieux de travail, a été très utile pour l'interprétation globale des données. Finalement, cette thèse vise, d'une part, à proposer une nouvelle approche méthodologique pour l'étude des syndicats, et d'autre part, à présenter un ensemble d'éléments conceptuels qui permet la recherche profonde sur le rôle de l'organisation interne dans ces institutions de base.


  • Résumé

    This thesis mainly aims at a detailed analysis of the political dynamics within base trade unions in Argentina. At the same time, we are especially interested in examining the impact that the internal instance of trade unions has on the external dimension (on union action in relation to other actors). To carry out this work we have considered three case studies, which correspond to various internal structures of delegates from the State's Workers Association. The period on which we focused our attention has been the one, which began in 2002, with the devaluation of the national coin, and continues to these days. To reach the proposed goal, we made an important fieldwork. So, in three different state workplaces, we formed discussion groups and we carried out detailed interviews with leaders, delegates, affiliates and workpeople in general. In parallel, we collected and analyzed a vast and heterogeneous union documentation and journalistic information on the indicated period. Finally, the participant observation, carried out in different workplaces, was very helpful at the time of global interpretation of the obtained data. To finish, with this thesis we seek, on the one hand, to provide a new methodological approach for the study of trade unions and, on the other hand, to offer a set of conceptual elements, which allow inquiring about the role of the internal organization on these base institutions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 298-308

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3092
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.