Histoire de l'Aventin : Limites, fonctions urbaines et rôle symbolique d'un quartier romain (IIe siècle avant - 49 après J.-C.)

par Joëlle Prim

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Claudia Moatti.

Soutenue en 2012

à Paris 8 .


  • Résumé

    L’Aventin, la plus méridionale des collines de la Rome antique, a joué un rôle singulier dans l’histoire de la Cité et dans la formation de son espace urbain. Mais la seule synthèse exhaustive qui lui soit consacrée reste, à ce jour, la monographie d’Alfred Merlin, publiée dans la BEFAR en 1906. Il y a pourtant eu d’importantes avancées sur la question depuis, aussi bien dans l’approche théorique de l’histoire urbaine de Rome, que dans les méthodes d’analyse des sources disponibles sur le sujet. En outre, ce corpus documentaire s’est considérablement enrichi, en particulier grâce au travail accompli ces vingt dernières années par les différents services archéologiques chargés des fouilles sur la colline. L’ensemble de ces éléments justifie une nouvelle étude de cet espace urbain. Pour autant, l’objectif de ce travail n’est pas de refaire une histoire exhaustive de l’Aventin. Concentrant l’enquête sur la période qui s’étend du IIe s. Avant J. -C. Jusqu’à l’intégration de l’Aventin dans l’enceinte pomériale, en 49 après J. -C. , cette recherche propose un état de la réflexion scientifique et de la nouvelle documentation disponible sur le sujet, mais elle vise surtout à renouveler notre façon d’envisager les singularités de cet espace urbain par le biais de nouveaux questionnements. Identifier les éléments qui définissent les confins de l’Aventin, étudier ses caractéristiques socio-urbaines et les confronter à l’image plébéienne de la colline qui s’élabore au cours de cette période et, enfin, étudier le paysage religieux et certaines fonctions spécifiques qui s’organisent autour de ses sanctuaires : tels sont les principaux thèmes qui structurent cette histoire discontinue de l’Aventin.


  • Résumé

    The Aventine, the southernmost hill of ancient Rome, played a particular role in the City’s history and the shaping of its urban space. Nevertheless, the only exhaustive study of the Aventine is still the monograph by Alfred Merlin published by the BEFAR in 1906, even though substantial progress has been made since then, both in the theoretical approach to the urban history of Rome and in the methods of analysing the available sources on the subject. Moreover, this corpus of sources has been considerably enriched, especially through the work accomplished over the last twenty years by the various archaeological departments in charge of excavating the hill. The combination of these facts justifies a new study of this urban space. However, the aim of this research is not to rewrite a complete history of the Aventine Hill. Focusing on the period from the 2nd century B. C. Until the inclusion of the hill within the Pomerium in 49 A. D. , this study offers a status report on current scientific thinking and the new documentation available on the subject. Also, and more importantly, it aims to refresh our way of viewing the specificities of this urban space by posing new questions. Identify the factors that define the boundaries of the Aventine, study its socio-urban characteristics and compare them with the plebeian image of the hill that developed during this period, and study the religious topography and some of the specific functions that took place in and around its shrines: these are the principal themes structuring this discontinuous history of the Aventine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (579,136,124 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 531-571

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3089/1,2,3.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.