Un vaccin recombinant contre la theileriose tropicale des bovins à theileria annaluta

par Nadia Echebli

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Gordon Langsley et de Mohamed Aziz Darghouth.

Soutenue en 2012

à Paris 7 en cotutelle avec l'Université de Carthage .


  • Résumé

    Le projet de thèse est réalisé en cotutelle entre le laboratoire de Biologie Cellulaire Comparative des Apicomplexeî à l'institut Cochin, Paris (sous la direction du Dr. G. Langsley) et le laboratoire « Epidémiologie d'infections Enzootique des Herbivores » de PENMV (sous la direction du Pr. M. A Darghouth). Le sujet porte sur l'étude de la virulence de la cellule hôte (macrophage) infectée par le parasite T. Annulata, responsable de la Thélériose tropicale, et l'ablation de cette virulence par l'expression ectopique d'un mutant « dominant négatif» du facteur de transcription c-Jun. Au cours de ce projet, nous avons utilisé une lignée macrophagique infectée par la souche virulente tunisienne : Jed4 de T. Annulata. Cette souche est une des plus virulente isolée en Tunisie, lorsqu'elle est inoculée à des veaux sous forme de lignée cellulaire infectée elle entraîne une morbidité de 100% avec des indicateurs d'infection d'intensité sévère (Darghouth et al. , 1996). ) Le projet a consisté à produire un vaccin atténué de Jed4 par génie génétique. L'atténuation in vitro de Jed4 Flag-delta-169c-Jun a révélé que la surexpression du mutant entraine une diminution de l'activité du facteur AP-1. Par ailleurs, le pouvoir métastique et le pouvoir invasif de ces cellules a diminué par rapport aux cellules contrôles suggérant que la virulence des cellules infectées recombinantes a baissé. Enfin, les cellules infectées recombinantes produites à Paris seront utilisées pour infecter des veaux à Sidi Thabet (Tunisie) pour déterminer leurs capacités vaccinales.

  • Titre traduit

    Recombinant vaccine against tropical theileriosis


  • Résumé

    The thesis project is carried out under joint supervision between the Cell Biology Laboratory Comparative Apicomplexa the Institute Cochin, Paris (under the direction of Dr. G. Langsley) and the laboratory "Epidemiology of infections enzootic Herbivores" of ENMV (under the direction of Prof. MA Darghouth). The subject deals with the study of the virulence of the host cell (macrophage) infected with the parasite T. Annulata responsible Theleriose tropical and removal of this virulence by ectopic expression of a mutant "dominant negative" of the transcription factor c-Jun. In this project, we used a macrophage cell line infected with the virulent strain Tunisia: Jed4 T. Annulata. This strain is one of the most virulent isolated in Tunisia, when inoculated calves as cell line infected it causes 100% morbidity indicators of infection with severe intensity (Darghouth et al. , 1996). ) The project was to produce an attenuated vaccine Jed4 by genetic engineering. The attenuation in vitro Jed4 Flag-delta-169c-Jun showed that overexpression of mutant resulted in a decreased activity of AP-1. In addition, the power metastic and invasiveness of these cells was decreased compared to control cells, suggesting that the Virulence of recombinant infected cells decreased. Finally, recombinant infected cells produced in Paris will be used to infect calves Sidi Thabet (Tunisia) to determine their ability vaccine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([272] f.)
  • Annexes : 188 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2012) 103
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.