Expression des enzymes de type SERCA dans les cellules de cancer du poumon et au cours de l'immortalisation induite par le virus d'Epstein-barr

par Arbabian Atousa

Thèse de doctorat en Biologie des cellules sanguines

Sous la direction de Bela Papp et de Christine Chomienne-Thomas.

Soutenue en 2012

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'accumulation de calcium dans le réticulum endoplasmique (RE) est effectuée par les pompes calciques de type SERCA. Nous avons étudié la modulation de l'expression et la fonction des enzymes de type SERCA dans les cellules du cancer du poumon non à petites cellules ainsi que dans le tissu pulmonaire normal. Nos résultats indiquent que : 1) en plus de SERCA2, une autre isoforme, SERCA3, est également exprimée dans les cellules de l'épithélium bronchique normal différencié, 2) l'expression de SERCA3 est induite de façon sélective lors de la différenciation spontanée de cellules Calu-3 en culture post-confluente, ainsi que dans les lignées cellulaires d'adénocarcinome pulmonaire traitées par des agents cytodifférenciateurs, et que 3) l'induction de l'expression de SERCA3 dans les cellules est accompagnée d'une diminution de la quantité de calcium stocké dans le RE. Nous avons également étudié l'expression et la fonction des enzymes de type SERCA au cours de l'immortalisation des lymphocytes B induite par le virus d'Epstein-Barr. Nous avons montré que, l'immortalisation induite par ce virus est accompagnée d'une diminution sélective de l'expression de SERCA3, induite par la protéine LMP-1 protéine virale majeure, impliquée dans l'immortalisation induite par l'EBV. Conclusion : 1) le remodelage de l'homéostasie calcique du RE est un phénomène répandu pouvant être retrouvé dans différents types de différenciation et d'immortalisation cellulaires, 2) SERCA3 peut être utile comme nouveau marqueur immunohistochimique pour l'étude de la différenciation de l'épithélium pulmonaire et de ses tumeurs, ainsi que pour celle de la différenciation et de la transformation lymphoïde B.

  • Titre traduit

    Expression of SERCA-type enzymes in human non-small cell lung cancer cells and during Epstein-Barr virus (EBV) : induced immortalization of B lymphoid cells


  • Résumé

    The accumulation of calcium in the ER is performed by SERCA-type calcium pumps. In order to explore the properties of calcium homeostasis of the ER in lung cancer, we investigated the modulation of the expression and the fonction of SERCA-type enzymes in human non-small cell lung cancer cells. Our results indicate that 1) in addition to the ubiquitous SERCA2b isoform, SERCA3, a lower affinity calcium pump, is also expressed in folly differentiated normal bronchial epithelial cells, that 2) SERCA3 expression is significantly and selectively induced in lung adenocarcinoma cell lines by differentiation-inducing agents such as butyrate, valerate or phenylbutyrate, as well as during the spontaneous differentiation of Calu-3 cells in post-confluent cultures, and that 3) SERC A3 induction is accompanied by decreased ER calcium content. During this Thesis we also investigated SERCA expression and fonction during Epstein-Barr virus (EBV)-induced immortalization of B lymphoid cells. We demonstrated that EBV-induced immortalization of B cells is accompanied by a marked decrease of SERC A3 expression, and that this is induced by LMP-1, a major immortalizing protein of EBV. In addition to its interest for a more detailed understanding of the biology of lung cancer and B cell immortalization, our data suggest, that 1) the remodelling of ER calcium homeostasis may be a widespread phenomenon present in several different types of cell differentiation and immortalization processes and 2) SERCA3 may be usefol as a new immunohistochemical marker for the investigation of cell differentiation in lung epithelium as well as during B lymphoid differentiation and leucemogenesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (268 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 646 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2012) 007
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8604
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.