Ruines et ruine dans l'oeuvre de Victor Hugo

par Hiroko Kazumori

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Guy Rosa.

Soutenue en 2012

à Paris 7 .


  • Résumé

    Par leur récurrence dans les écrits de Hugo et par la grande variété de leurs caractères, il est indéniable que les ruines occupent une place singulière dans son imagination. Si le thème des ruines n'est pas alors entièrement nouveau dans l'histoire de la littérature, il a cependant une place singulière dans la culture du XIXème siècle, où se succèdent les spectacles de ruines, que ce soit dans le domaine architectural ou d'un point de vue politique. Les ruines dans l'oeuvre de Hugo reflètent naturellement son regard sur le siècle, sa pensée sur l'Histoire, et sa réflexion philosophique sur la loi universelle qui engendre le progrès. Loin d'être un simple décor, les ruines hugoliennes sont porteuses d'idées ; mieux encore, elles sont des idées qui se sont construites en objets. Notre examen des ruines hugoliennes, et l'observation de leur spécificité, ont tenté de mettre en valeur le dynamisme existant entre la pensée de Hugo et son oeuvre, sa conception du monde et son propre univers poétique. La pensée philosophique de l'écrivain n'est jamais indépendante de sa création littéraire, et réciproquement, la littérature s'offre parfois comme lieu privilégié pour la pensée. Les ruines chez Hugo, jamais stables, avec leur forme indéfinie, sont la vision la plus suggestive de sa pensée de l'insaisissable. Elles ne sont plus des prétextes pour la méditation poétique, mais des notions en tant que telles, revêtues d'une étonnante matérialité.

  • Titre traduit

    Ruines and ruine in Victor Hugo's works


  • Résumé

    It is undeniable that the ruins occupy a special place in Hugo's imagination, for their recurrence in the writings of Hugo and the variety of their characteristics. Even if the theme of ruins is not entirely new in the history of literature, it has a unique place in the culture of the nineteenth century, which saw spectacles of ruins - destruction of ancient architectures as well as political upheaval and collapses. The ruins in the work of Hugo reflect his view of the century, thoughts on the history, and philosophical reflections on the universal law that creates progress. Far from being a mere decoration, ruins in Hugo are a medium of his ideas - or the ideas themselves constructed as objects. Our study on ruins in Hugo tried to clarify the dynamism between his thought and work, his concept of the world and his own poetic universe. Philosophical thoughts of the writer are never independent of his literary creation, and vice versa, the literature sometimes offers itself as place to thought. The ruins in Hugo's works, never stable, with their indefinite form, are the most suggestive vision of his reflection on the elusive reality. They are no longe pretexts for poetic meditation, but concepts taking on a surprising materiality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (251 p.)
  • Annexes : 255 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2012) 092

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.