Figures paradoxales de la sainteté dans la littérature moderne et contemporaine

par Alexandre Salas

Thèse de doctorat en [Histoire et sémiologie du texte et de l'image]

Sous la direction de Dominique Rabaté.

Soutenue en 2012

à Paris 7 .


  • Résumé

    Il aura fallu attendre que le christianisme ne structure plus la société pour que la littérature interroge, en toute liberté, les catégories de mystique et de sainteté, à travers des relectures ludiques, érotiques ou polémiques des Vies de saints. Au fur et à mesure que l'Orient et l'Occident se déchristianisent, que l'hagiographie est récupérée par les écrivains qui transforment et la soumettent à leurs objectifs propres, et que le sacré connaît une dilution proportionnelle à son extension - ce qui pose, nous le verrons, la question d'une sainteté de l'ordinaire -, la littérature paraît prendre progressivement le relais de la religion, ce qui implique un transfert de sacralité sur l'art. Le désenchantement du monde irait-il de pair paradoxalement, avec un certain enchantement littéraire ? L'art ne générerait-il pas, à son tour ses propres saints ? Si tant est qu'il y ait des croyants de la littérature, la véritable foi littéraire n'est-elle pas inséparable du blasphème ? Aussi interrogerons-nous les conditions de possibilité d'une théologie de la littérature aujourd'hui, à travers l'exploration du rapport paradoxal que Ia Modernité entretient avec le sacré et la sainteté.

  • Titre traduit

    Paradoxical Representations of Holiness in Modem and Contemporary Literature


  • Résumé

    It is only when Christianity ended shaping society that literature began to freely question the various categories of mystic and holiness through playful, erotic and controversial rewritings on the life of saints. In a era when Christianity gradually declines in various parts of the world when hagiography is taken over by writers who transform it and use it for their own purpose, in a time when the sacred fades away as much as it has spread - which, as we shall see, raise the question of secular holiness -, literature seems to succeed to religion, which implies that art turns out to be sacralized. We can wonder if the disenchantment of the world paradoxically goes hand in hand with a kind of literary enchantment. Does art, like religion, engender its own saints? If there are true believers in literature, then is it possible to dissociate real literary fait from blasphemy? Thus, we shall question the various conditions that may constitute a theology of contemporary literature, through the close scrutiny of the relationship between Modernity an the sacred and holiness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (392 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2012) 086

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.