Juvenilia : journaux personnels d'adolescents du 19ème siècle

par Marilyn Himmesoëte

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de José-Luis Diaz.

Soutenue en 2012

à Paris 7 .


  • Résumé

    Starting in 1830, the practice of keeping a personal diary became widespread, largely because of its dominance as a pedagogical tool for the teenage daughters of the French social élite. From 1850 on, keeping a diary became fashionable, and even a norm. This study of 186 diaries written between 1750 and 1915 shows, however, that this diary-keeping practice concerned others in addition to girls and members of the upper class. In 1883, Parisian working-class schoolchildren were required to keep diaries during their stays at sleep-away camps. As for young bourgeois, they began their diaries spontaneously and freely, outside of their school assignments, from around 1770 on. Whether imposed or personally initiated, the diary fit into a mold designed by educational institutions, society and by the diary's form itself. In fact, the practice of diary keeping coincided with the emergence of the teenager as a category in French ^-Century bourgeois society. Diaries also came to the fore while pedagogues and scientists became interested in this age bracket. The diary was thus an opportune space for teenagers to prepare themselves for their adult lives, and to conform to the norm. Despite ail this, as soon as young diarists managed to appropriate their diaries, they were able to reflect on themselves, and to develop a more personal kind of writing. In fact, the diary participated in the fabrication of a social being, but also in the elaboration of a teenage identity. Some diarists, after conforming to an existent kind of practice, liberated themselves from it in order to inscribe their own individual writing. The 2nd volume of this dissertation is the complete or partial transcription of 13 diaries, several of them unpublished.

  • Titre traduit

    Juvenilia : nineteenth-century french teenagers' diaries


  • Résumé

    A partir de 1830, le journal personnel s'impose comme technique éducative auprès des demoiselles de l'élite sociale française, au point que sa pratique explose. Dès 1850, tenir un journal devient une mode, voire une norme. L'étude et 1 répertoire de 186 journaux, rédigés entre 1750 et 1915, montrent pourtant que cette pratique du journal ne se limite pas a sexe féminin, ni à la bonne société, puisqu'elle devient, en 1883, un devoir pour les écoliers parisiens des milieux ouvriers séjournant en colonies de vacances. Quant aux jeunes bourgeois, ils entreprennent le leur de façon spontanée libre, et en marge de leurs devoirs scolaires, à partir de 1770 environ. Cependant, que le journal soit imposé ou issu d'une initiative personnelle, il répond avant tout à un moule dicté par les institutions scolaires, la société et le genre lui-même La pratique du journal coïncide en effet avec l'émergence de la place de l'adolescent dans la société bourgeoise du XIX siècle. Elle apparaît également au moment où se développe un intérêt pédagogique et scientifique pour cette tranche d'âge. Le journal est donc le lieu propice où l'adolescent se prépare à la vie adulte et se conforme à la norme. Malgré tout, dès lors que les jeunes diaristes parviennent à s'approprier le journal, ils élaborent une réflexion sur soi développent une écriture plus personnelle. De fait, le journal participe de la fabrication d'un être social, mais aussi c l'élaboration d'une identité adolescente. Certains diaristes, après s'être conformés à une pratique, s'en libèrent pour s'inscrire dans une écriture singulière. Le 2e volume propose la transcription complète ou partielle de 13 journaux inédits ou non.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (711p.)
  • Annexes : 930 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2012) 082

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.