L'exploration de l'image dans l'abîme de la discursivité : une analyse picturale de The Tunnel de William H. Gass

par Anne-Cécile Bourget-Davron

Thèse de doctorat en Langue et culture des sociétés anglophones

Sous la direction de Philippe Jaworski.

Soutenue en 2012

à Paris 7 .


  • Résumé

    Univers cauchemardesque et rappel d'un siècle où images et discours ont été mis au service de la propagande de régimes fascistes et totalitaires, The Tunnel ne fait pas que s'interroger sur le rôle de l'image aux côtés du discours mais met véritablement en crise la représentation en renvoyant l'image au discours et inversement. William Gass crée à partir de ce jeu intersémiotique la possibilité d'un espace de résistance et de désobéissance face à une narration dont la visée destructrice et autoritaire donne à voir les fondements de la mentalité de ce qu'il a nommé le « fascisme du cœur ». L'objectif de cette thèse a été par conséquent d'observer la façon dont l'image négocie sa place dans le textepour rivaliser avec le discours. Alors que la première partie de cette étude porte sur le statut de l'image par rapport au discours, sur leur altérité en somme, la deuxième partie analyse, à l'appui de la notion d' « iconotexte » définie par Michael Nerlich et Alain Montandon, les expérimentations intersémiotiques qui visent à redonner au langage sa portée dialogique, de la lettre protéiforme à la phrase-calligramme. La troisième partie de cette étude vise à observer comment les transactions formelles entre narration et photographie dans The Tunnel participent à l'instauration d'une écriture photographique rejoignant la poétique du pictural définie par Liliane Louvel. Le récit de rêve, lieu privilégié du dédoublement dans l'élaboration d'une « fiction au carré », fait quant à lui l'objet de la dernière partie de cette étude consacrée à l'image produite par le texte de métafiction, ou « discours imagé ».


  • Résumé

    The Tunnel questions representation as it sets images against discourse and reminds us of a century where image and discourse have served the propaganda of fascist and totalitarian regimes. The complex inter-semiotic play developed by William Gass creates a space of disobedience and résistance against a narration whose authoritarian and destructive goals exposes a mentality that the author called the "fascism of the heart". The objective of this dissertation is to observe the way image negotiates its place in the text in order to compete with a narrative discourse. In the first part of this study, I focus on the opposite roles of image and speech. The second part deals with the notion of "iconotext", as defined by Michael Nerlich and Alain Montandon, through the analysis of inter-semiotic experimentations in an attempt to restore the dialogic dimension of language from protean letters to sentences that shape calligrams. The third part of this study observes how a formal transaction between narration and photography participates in the foundation of a photographical writing that echoes the pictorial poetics defined by Liliane Louvel. The fourth and last part is dedicated to dream narratives, that relate to metafiction as they are stories within stories, and investigates images as products of figurative speech.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (411 p.)
  • Annexes : 270 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2012) 071

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.