Les "trois robes noires" (l'homme de loi, le médecin et le prêtre) dans La Comédie humaine : fonction herméneutique et fonction romanesque

par Kazuko Nakayama

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de José-Luis Diaz.

Soutenue en 2012

à Paris 7 .


  • Résumé

    This thesis examines the functions of priests, doctors and men of law (lawyers, magistrates, etc. ) in La Comédie humaine, which can be compared with the writer's social functions in Balzac's work. These three social types are mentioned as authorities of the social semiotics that the work tries to enhance. Thanks to their perspicacity and their high moral standards, some of them become speakers or observers, thereby replacing the author. They dot the work with their compassionate view towards different situations of suffering. Balzac's novel invites the reader to build a highly communicative space with the author, and to participate in the transmission of hidden truth about society and history. Showing compassion is the only way to enable the communication of suffering. Often, this social communicative model is put into practice by the sympathetic observers in black robes who, thanks to their hermeneutic ability, verbalize the words of the unfortunate mute. Through the perspective of these characters, La Comédie humaine imagines the writer as an observer disinterested in political power and as a mediator for social outcasts. They thus represent the social commitment of the writer who forms an anti-establishment by building a compassionate regime with both the reader and the sufferers of the post-revolutionary society.

  • Titre traduit

    ˜The "œthree men of the black robe" (man of law, doctor and priest) in La Comédie humaine : hermeneutical function and romantic function


  • Résumé

    Ce travail a pour objet l'étude des fonctions du prêtre, du médecin et de l'homme de loi dans La Comédie humaine, fonctions comparables aux fonctions sociales de l'écrivain chez Balzac. Ces trois types sociaux sont cités comme autorités de la sémiologie sociale que l'oeuvre tente de mettre en valeur. Certains personnages, dotés de la perspicacité d'expert et d'une haute morale, fonctionnent de surcroît comme porte-parole ou porte-regard de l'auteur, et marquent les ouvrages de leur regard compatissant fixé sur les diverses souffrances. Le roman balzacien invite le lecteur à constituer un espace hautement communicationnel avec l'auteur, et à participer à la transmission de la vérité cachée à l'envers de la société et de l'Histoire. La compassion est le seul ressort qui justifie la communication de la souffrance, et ce sont souvent les observateurs compatissants en robe noire qui mettent en oeuvre ce modèle social communicationnel, par leur capacité herméneutique qui leur permet de verbaliser les paroles des malheureux muets. Au truchement de ces personnages, La Comédie humaine érige l'image de l'écrivain en observateurs désintéressés du pouvoir politique, en médiateurs des parias sociaux. Ils représentent ainsi l'engagement éthique de l'écrivain qui forme un contre-pouvoir en construisant le régime compassionnel avec le lecteur et les malheureux de la société post-révolutionnaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (645 p.)
  • Annexes : 400 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2012) 065

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.