Genèse de la poésie lyrique chez Victor Hugo : le fragment, le poème, le recueil

par Claire Montanari

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Claude Millet.

Soutenue en 2012

à Paris .


  • Résumé

    Comment Hugo compose-t-il en poésie de 1831 à 1865 ? Les manuscrits qu'il a légués à la Bibliothèque nationale de France ne permettent pas de rendre compte de toutes les étapes de la genèse de ses recueils lyriques. Notre étude suit un ordre qui correspond au morcellement de notre dossier génétique. Les fragments poétiques, qualifiés par Hugo d'"Océan", soulignent l'importance qu'il accorde immédiatement aux mots, aux vers et au silence. Les manuscrits de ses poèmes ne montrent pas le trajet qui mène de ces ébauches aux pièces achevées : ce sont très souvent des mises au net. Ils permettent cependant de comprendre à quel point Hugo travaille par amplifications et ajouts successifs. On y décèle également les tâtonnements d'une pensée qui se cherche. Le choix effectué entre les variantes souligne la manière dont le poète se met en scène et dont se construit sa pensée politique. La véritable évolution dans l'écriture poétique de Hugo tient surtout à sa conception du recueil. L'exil introduit une véritable rupture. Les plans qui organisent ses volumes gardent trace des bouleversements provoqués par la mort de Léopoldine et par le coup d'Etat de 1851. Hugo, choisissant d'articuler ses poèmes au sein de structures désormais apparentes, met en scène la genèse de ses oeuvres et cherche à leur donner un sens politique implicite tout en déjouant la censure. L'horizon de la réception de l'oeuvre tient, plus que jamais pendant l'exil, un rôle essentiel dans le processus de création.

  • Titre traduit

    Genesis of Victor Hugo's lyric poetry : fragment, poem, collection


  • Résumé

    How did Hugo write poetry during the years 1831-1865 ? The manuscripts he left to the French National Library don't reveal all the phases of the genesis of his lyric collections. The stages of our study correspond to the fragmentation or our genetic record. The poetic fragments, called "Ocean" by Hugo, emphasize the importance he immediately attaches to words, verses and silence. The manuscripts do not enable us to understand how he uses the fragments to create the completed poems : these fragments have often been simply copied out neatly. However, they let us understand that Hugo mostly makes additions and developments when composing. We can see the trail of a thought which is searching for itself. The choice made from among the various options shows how Hugo presents himself and the forming of his political ideas. The true evolution in Hugo's poetical writing mainly concerns his collections. Exile marks a real rupture. The structure of the collections bears the marks of Leopoldine's death and the coup of 1851. Choosing to organize his poems in visible structures, Hugo stages the genesis of his work. While avoiding censure, he tries to give them an implicit political meaning. During his exile, the reception of his work is essential to the writing process more than ever before.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (700 p.)
  • Annexes : 259 réf. Index des noms d'auteurs

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2012) 054

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.