Contribution à l'étude de la structuration prosodique du coréen parlé

par In-Young Kim

Thèse de doctorat en [Linguistique Théorique, Descriptive et Automatique]

Sous la direction de Philippe Martin.

Soutenue en 2012

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette étude est un essai de description de la structure hiérarchique prosodique de la langue coréenne parlée. Les concepts sont illustrés par la complexité de la relation entre les morphèmes grammaticaux, l'ordre des mots et la prosodie du coréen parlé. Le but est de décrire la hiérarchie prosodique d'une langue parlée qui présente une organisation structurale entre les unités syntagmatiques d'un énoncé. Il est montré que les morphèmes grammaticaux, < -ka >/< -i >, < -(l)ul > et < -nun > sont proéminents dans la prosodie de la parole lue aussi bien que spontanée. De plus, ce sont ces unités où les contours prosodiques se réalisent. Grâce à ces derniers, des traits prosodiques contrastifs se manifestent en permettant une organisation syntagmatique pour une structuration hiérarchique. Deux études empiriques sur le rôle de la prosodie sont présentées. La première montre la relation entre la prosodie, la longueur et la structure syntaxique de surface. La deuxième étude expérimentale consiste en une vérification de la redondance entre le morphème grammatical et la prosodie

  • Titre traduit

    A study of the prosodic structure of korean speech


  • Résumé

    This study is an essay on the prosodic hierarchical structure of Korean speech description. The main idea is illustrated by the complex relation between grammatical morphemes, word order, and prosody of the language. The aim is to describe the prosodic hierarchy of the speech, that which represents a structural organization of the syntagmatic units of the sentence. The present argument is thus to present the Korean prosodic unit from two consecutive approaches: grammatical morphemes are prominent in Korean; and following verification, the prosodic structures become evident in relation to them. It is shown that the grammatical morphemes < -ka >/<-i>,<-(l)ul > and < -nun > are prosodically prominent in read and spontaneous speech. These particular units are where the prosodic contours become evident, thus making it possible to organize the hierarchical structure based on their features. The two experimental studies show the role of prosody. The first shows the relation between prosody, length, and surface syntactic structure. The second experience verifies the redundancy between grammatical morphemes and prosody.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (302 p.)
  • Annexes : 118 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Laboratoire Parole et Langage (Aix-en-Provence). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 12 KIM
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2012) 023

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.