Etude des déterminants individuels, collectifs et environnementaux du risque d'infection par le virus grippal pandémique A/H1N1

par Nathanaël Lapidus

Thèse de doctorat en Epidémiologie

Sous la direction de Fabrice Carrat.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les facteurs liés à la transmission du virus grippal et à la susceptibilité à l’infection sont encore peu documentés. Le risque d’infection peut être considéré comme la résultante d’une interaction de facteurs liés à l’agent infectieux, à l’hôte (dont les défenses immunitaires) et aux caractéristiques de l’exposition (paramètres environnementaux et contacts interhumains). L’émergence d’un nouveau variant du virus A/H1N1, lors de la pandémie de 2009, a offert un terrain de recherche particulièrement prometteur, en permettant d’étudier les déterminants habituellement associés à l’ensemble des infections grippales et le cas particulier d’un virus envers lequel la susceptibilité de la population était très variable et liée à l’exposition préalable des sujets à des virus génétiquement proches. Afin d’étudier les infections liées à ce virus et leurs déterminants, une cohorte de 601 ménages (1450 sujets) en population générale française a été constituée fin 2009 en vue d’une approche pluridsciplinaire. Le suivi de cette cohorte, impliquant des collections biologiques et un suivi actif des symptômes grippaux, comprend notamment un recueil de données épidémio-cliniques détaillées. L’analyse de cette vaste base de données offre une opportunité nouvelle d’étudier le risque d’infection comme résultant d’une interaction complexe de facteurs appartenant à des dimensions habituellement étudiées indépendamment. La réalisation de ce travail implique le recours à de nouvelles méthodes d’analyse, inspirées des approches « omiques » déjà utilisées pour l’étude simultanée d’un grand nombre de covariables.

  • Titre traduit

    Study of individual, collective and environmental factors associated with the risk of pandemic A/H1N1 virus infection


  • Résumé

    Factors associated with influenza virus transmission and susceptibility to infection still remain not well understood. The risk for infection can be considered as the result of an interaction between factors linked to the pathogen, the host (including the immune system) and the characteristics of exposure (environmental parameters and interhuman contacts). The emergence of the novel A/H1N1 virus, causing the 2009 pandemic, had offered a promising research opportunity to study the determinants usually associated with influenza infections in general and in particular regarding a virus for which the susceptibility of the population was very variable and linked with previous exposure of subjects to viruses that were genetically close. To study influenza infections and their determinants, a cohort of 601 households (1450 subjects) in the French general population was established in late 2009 using a multidisciplinary approach. The follow-up of this cohort, which involves the collection of biological samples and an active tracking of influenza-like symptoms, notably consists of a detailed collection of clinical and epidemiological data (including information regarding the subjects’ environment, their contacts, and their risk perception likely to impact their behavior). The analysis of this massive database offers a novel opportunity to study the risk of infection as a result of a complex interaction of factors which have previously been studied separately. This project implicated the use of new analytical methods, inspired by the “omics” approach already used for the simultaneous study of a large number of covariates.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 126-138. 257 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 10627
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2012 408
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.