Apport de l'étude isotopique de l'émail dentaire des grands mammifères herbivores pour la reconstitution des environnements néogènes d'Afrique australe et orientale

par Damien Roche

Thèse de doctorat en Géochimie appliquée aux paléoenvironnements

Sous la direction de Brigitte Senut et de Loïc Segalen.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .


  • Résumé

    Reconstituer des environnements néogènes d’Afrique australe et orientale à travers une approche géochimique constitue l’objectif de cette étude. L’émail dentaire des grands mammifères herbivores fossiles est le support analytique choisi. Les gisements dans lesquels a été récolté le matériel sont situés dans quatre régions : la Sperrgebiet (Namibie), les Collines Tugen (Kenya), la région de Kaiso-Nkondo (partie occidentale de l’Ouganda) et la zone est-ougandaise comprenant le Karamoja et la localité de Bukwa. Avant tout travail de reconstitution, la qualité de préservation chimique de l’émail fossile a été contrôlée. En dépit de modifications élémentaires, la composition isotopique des carbonates de la bioapatite n’a pas été significativement affectée par la diagenèse, et reste fiable pour les reconstitutions paléoenvironnementales. Des variations géographiques et temporelles des rapports isotopiques de l’émail fossile ont été mises en évidence. L’analyse du δ13C révèle que les grands herbivores du Miocène inférieur et moyen, provenant de la Sperrgebiet et de la région est-ougandaise, étaient des consommateurs de plantes en C3. Les valeurs du δ13C et du δ18O les plus élevées étant enregistrées par les spécimens namibiens, les milieux devaient être plus ouverts, plus secs voire plus chauds dans la Sperrgebiet que dans la région est-ougandaise, pendant cette période. Le Miocène supérieur et le Pliocène sont marqués par l’apparition de consommateurs de plantes en C4. Les valeurs du δ13C traduisent l’existence de forêts plus humides et/ou plus denses dans la région de Kaiso-Nkondo que dans celle des Collines Tugen, lors de cette période.

  • Titre traduit

    Reconstruction of neogene environments from eastern and southern Africa, based on the stable isotope analysis of large herbivorous mammals' tooth enamel


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 164-179

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris6 2010 279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.