Affective Modulation of Visual Processes

par Mariam Chammat Rohaut

Thèse de doctorat en Neurosciences cognitives

Sous la direction de Stéphanie Dubal.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Modulation affective des Processus Visuels


  • Résumé

    L'émotion exerce une influence sur nos comportements mais aussi sur notre perception. En particulier, le traitement perceptif de l'information émotionnelle serait facilité, comme en témoignent les études en neurosciences et en psychologie expérimentale. Les processus de la facilitation perceptive pour l’information émotionnelle constituent la problématique centrale de cette thèse dont nous avons traité trois aspects. Nous nous sommes tout d’abord intéressé à la spécificité de ce phénomène de facilitation pour les stimuli de type naturel, en mesurant, en Potentiels Evoqués (PE), le décours temporel des réponses cérébrales en réponse à des expressions émotionnelles de visages humains ou de stimuli robotiques. Dans une seconde étude en PE nous avons testé la possibilité de modulations visuelles précoces en réponse à des stimuli abstraits au plan sémantique mais dont le sens affectif (humoristique) ou neutre pouvait être était appris. Dans une troisième étude, nous avons exploré les conséquences perceptives du traitement de l’information émotionnelle. Précisément nous avons réalisé une étude psychophysique basée sur le paradigme des mesures conjointes afin de tester l’effet réciproque de l’émotion sur la perception du contraste visuel. L’ensemble de nos résultats converge vers l’idée que les processus affectifs sont de puissants modulateurs de différents aspects de la perception visuelle. Nos résultats soulignent l’impact de l’affect positif sur la perception, un sujet moins communément étudié dans ce domaine recherche.


  • Résumé

    Emotions influence our behaviour and our perception. Indeed, converging data from neuroscience and experimental psychology point to a facilitated processing of emotional information. This thesis investigated three aspects of the emotional modulation of perception. Using Evoked Related Potentials (ERP) we first tested the specificity of this perceptual facilitation for natural stimuli. To do so, we measured the temporal dynamics of sad emotional expression processing in human and robotic stimuli. In a second study, using ERPs, we tested the likelihood that early visual modulations would occur to stimuli devoid of any visual meaning but which could be taught as having an affective (humorous) or neutral meaning. In our last paradigm, we explored the perceptual consequences of emotional information processing. More specifically, using a psychophysics experiment based on conjoint measurements, we tested the reciprocal effects of the perceived pleasantness of scenes on their perceived contrast. Taken together, our results converge towards the idea that affective processes are potent modulators of several aspects of visual perception. Our results also highlight the impact positive affect on perception, a topic that is less commonly studied in this field of research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.114-138. 385 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 2012 163
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2012 163
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.