L’attention conjointe dans tous ses états : études MEG, comportementale et dual-EEG

par Fanny Lachat

Thèse de doctorat en Biologie. Neurosciences Cognitives

Sous la direction de Nathalie George.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les yeux sont l’une des sources de signal les plus importantes chez autrui. L’attention conjointe -alignement attentionnel dynamique entre deux individus- est un phénomène fondamental permettant de comprendre l’autre, c’est la clé de voûte de la théorie de l’esprit. Afin d’étudier les corrélats cérébraux de l’attention conjointe, j’ai utilisé trois paradigmes différents, chacun permettant de répondre à une question particulière. Premièrement, une étude en magnétoencéphalographie (MEG) a permis de mettre en évidence que, la direction du regard et l’émotion faciale sont intégrées durant les premières étapes cérébrales du traitement attentionnel. Pour mes deux études suivantes, j’ai crée un dispositif original permettant de mettre en face-à-face deux personnes. Ma seconde étude a fait l’objet d’une reproduction d’un paradigme classique d’attention conjointe -le paradigme d’indiçage par le regard- en situation de face-à-face. Nous avons retrouvé l’effet classique d’indiçage par le regard dans une telle situation écologique. Enfin, j’ai utilisé le dual-EEG afin d’enregistrer des couples de participants lorsqu’ils partageaient le même objet attentionnel ou lorsqu’ils portaient leurs regards sur des objets différents. J’ai mis en évidence une modulation de rythmes cérébraux liés à l’attention (alpha) et à la coordination sociale (mu) dans la situation d’attention conjointe comparée à la situation sans attention conjointe. Ces travaux de thèse ont permis d’approcher de manière complémentaire le phénomène d’attention conjointe afin de mieux en comprendre les mécanismes cérébraux en utilisant des protocoles expérimentaux originaux et écologiques

  • Titre traduit

    The multiple facets of joint attention : MEG, behavioral and dual-EEG studies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (185 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-175. Réf. bibliogr. : 222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2012 097
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.