Immunothérapie anti-amyloïde et vieillissement cérébral chez un primate non-humain, le Microcebus murinus : biomarqueurs IRM, biochimie et neuropathologie

par Nelly Joseph-Mathurin

Thèse de doctorat en Biologie. Neurosciences

Sous la direction de Marc Dhenain.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Immunothérapie anti-amyloïde et vieillissement cérébral chez un primate non-humain, le Microcebus murinus : biomarqueurs IRM, biochimie et neuropathologie


  • Résumé

    La maladie d'Alzheimer est une maladie neurodégénérative caractérisée par l'accumulation intracérébrale de plaques amyloïdes (Aβ). L’immunothérapie anti-Aβ vise à réduire l'amyloïdose après inoculation du peptide Aβ ou de dérivés. Chez des souris transgéniques, cette approche a montré des résultats encourageants mais lors du premier essai clinique certains patients ont développé une méningo-encéphalite et probablement des microhémorragies. Il a été suggéré que des études chez les primates sont plus prédictives des effets secondaires de ces traitements que les études rongeurs. Nous avons étudié des immunothérapies basées sur Aβ1-42 et le dérivé K6Aβ1-30 chez le microcèbe. Ce primate peut développer des lésions de type Alzheimer, avec une faible proportion d'animaux âgés ayant des plaques Aβ. Il a déjà été montré que le K6Aβ1-30 associé à un adjuvant alun modifie les taux d’Aβ chez les microcèbes jeunes comme vieux. Ici, nous avons utilisé l'IRM pour suivre les animaux et avons étudié les effets toxiques d’immunothérapies anti- Aβ. Les effets de l’âge ont également été évalués. Dans notre étude, l’Aβ1-42 était plus immunogène que K6Aβ1-30. Aucun des vaccins n’a provoqué de méningo-encéphalite, ni de modulation de l'atrophie cérébrale. Cependant, l'immunothérapie avec Aβ1-42 a induit des microhémorragies et augmenté la quantité de dépôts de fer associé à l'âge dans les plexus choroïdes (PC). Pour conclure, l’immunothérapie peut entraîner des effets secondaires chez un modèle primate de vieillissement avec peu de plaques Aβ. L'accumulation de fer dans les PC est un nouvel effet secondaire qui devrait être pris en compte dans l'évaluation future des essais cliniques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 137-161. Réf. bibliogr. : 309

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2012 091
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.