Contribution à l'étude des bases moléculaires des maladies de la croissance et du mécanisme de régulation du gène GH chez l'homme

par Christelle Perez

Thèse de doctorat en Biologie. Génétique

Sous la direction de Serge Amselem.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .


  • Résumé

    Chez la souris, Six6 et Lhx2 sont exprimés dans l’œil et la glande pituitaire en développement. Par une approche "gènes candidats", les ADN de patients avec un phénotype proche de celui de souris invalidées pour ces gènes ont été séquencés. Aucune mutation a été mise en évidence pour SIX6. Deux variations hétérozygotes faux-sens de LHX2 ont été identifiées mais n’ont pas d'effet (tests in vitro). LHX2 a un rôle régulateur transcriptionnel in vitro sur deux gènes pituitaires (PRL, POU1F1), et en action synergique avec POU1F1. Deux mutations hétérozygotes composites de LHX3 chez un patient non consanguin ont permis d’assigner à ce gène un syndrome décrit uniquement chez des patients consanguins. Une de ces mutations a un effet dominant négatif. POU1F1, impliqué dans la différenciation pituitaire terminale, est associé en pathologie humaine à un déficit en hormone de croissance (GH), PRL et TSHβ. L’expression de GH est régulée par la fixation de POU1F1 sur son promoteur et sur un « Locus Control Region » mais ses cofacteurs ne sont pas connus. Deux mutations faux-sens identifiées dans le domaine de transactivation (TAD) de POU1F1 sont associées à un déficit isolé en GH. La résonnance plasmonique de surface a permis de définir les interactions de POU1F1 (normal et mutés) sur ses séquences cibles ; des extraits nucléaires sont passés avec POU1F1 (normal et mutés) afin d’identifier (par spectrométrie de masse) ses partenaires au locus GH. Une cristallographie du TAD a débuté pour analyser sa structure tridimensionnelle qui est probablement altéré par les mutations identifiées

  • Titre traduit

    Contribution to molecular basis of growth diseases and to human GH gene regulation mechanism


  • Résumé

    In mice, Six6 and Lhx2 were shown to be expressed in developing eye and pituitary gland. Using a candidate gene approach, DNA from patients with phenotypic features reminiscent of those reported in invalidated mice were sequenced. Any mutation was identified in SIX6 gene. Two LHX2 heterozygous missense variations were identified but are not deleterious (in vitro tests). A transcriptional regulator role of LHX2 was shown in vitro on two pituitary genes (PRL, POU1F1), and a synergic action with POU1F1 on these promoters. Two compound heterozygous LHX3 mutations in a non consanguineous patient permitted us to implicate this gene in syndrome described in other consanguineous patients. A dominant negative effect of one of these mutations was shown. POU1F1, implicated in terminal pituitary differentiation is associated, in human pathology, with growth hormone (GH), PRL and TSHβ deficiencies. GH expression is regulated by POU1F1 binding on its promoter and on a locus control region but its co-factors are not known. Two new missense mutations located in the POU1F1 transactivation domain (TAD) were identified and associated with isolated growth hormone deficiency. Surface plasmon resonance permitted us to define interaction properties between POU1F1 (wild-type and mutated) on its target sequences. Nuclear extracts from pituitary cell lines are used with POU1F1 (wild-type and mutated) to identified (by mass spectrometry) co-factors at GH locus. A crystallographic study was started to determine the TAD tridimensional structure which is probably altered by the identified mutations

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 183-205. Réf. bibliogr. : 257

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2012 041
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.