Les progéniteurs multipotents exprimant Flt3 source des précurseurs T extra-thymiques

par Vanessa Zepponi

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Sophie Ezine.

Soutenue le 26-10-2012

à Paris 5 , dans le cadre de École doctorale Génétique, cellulaire, immunologie, infectiologie et développement (....-2013 ; Paris) , en partenariat avec Différenciation et physiologie des lymphocytes T (laboratoire) .

Le président du jury était Laure Coulombel.

Le jury était composé de Sophie Ezine, Laure Coulombel, Michèle Goodhardt, Bruno Canque, Delphine Sauce, Paulo Julio de Miranda Vieira.

Les rapporteurs étaient Michèle Goodhardt, Bruno Canque.


  • Résumé

    Les cellules souches hématopoïétiques (CSH) de phénotype LSK (Ligneage-c-Kit+Sca1+) sont à l’origine de toutes les lignées sanguines. Leur maturation passe parla génération de progéniteurs multipotents (MPP), subdivisés grâce à l’expression deVCAM-1 et Flt3 (VCAM-1+Flt3-: MPP1, VCAM-1+Flt3+: MPP2 et VCAM-1-Flt3+:MPP3). Les MPP3 se différencient en progéniteur lymphoïde commun (CLP), sourcede la lignée B. Sa contribution à la génération de la lignée T reste controversée.La lignée T principale est issue d’un progéniteur de la MO qui a colonisé le thymus. Ilexiste aussi une lignée T extra-thymique, identifiés au sein de différents organes(l’intestin, la MO, le sang et la rate) dont la maturation se termine dans le thymus oul’intestin. Une des questions importantes est de savoir si ces 2 lignées sont issues de lamême source. Nous nous sommes intéressés à la lignée de pré-T extra-thymique (de larate) : Lin-Thy1.2+ CD25+Il7R��+. Ces derniers sont très abondants chez la sourisathymique (5-6 fois plus que chez la souris contrôle C57BL/6). Notre but a été dedéfinir la source de cette lignée parmi les progéniteurs de la MO. Suite aux transplantations des différents compartiments hématopoïétiques de la MO àdes receveurs athymiques irradiés, nous avons montré que les MPP3 (VCAM1-Flt3+)sont la population plus douée d’activité pré-T. Au contraire, les CLP génèrent deslymphocytes B matures (CD19+IgM+). Ces données sont confortées par l’étude del’expression de gènes lymphoïdes et myéloïdes qui indique l’engagement lymphoïdeprécoce d’une sous- population de MPP3. Les cellules progénitrices de la MO quicolonisent la rate (et le thymus) doivent circuler par le sang pour pouvoir coloniser cesorganes. La population de MPP majoritaire en circulation est les MPP3. De plus,l’analyse du profil d’expression des gènes des récepteurs aux chimiokines et d’autresgènes spécifique de la différentiation apporte de nouvelles informations sur le potentielT intrinsèque des progéniteurs de la MO.L’ensemble des données accumulées permettent de conclure que les MPP3 sont debons candidats pour la génération des pré-T extra-thymiques et que l’engagementlymphoïde commencé dans la MO se termine dans le sang grâce au maintien del’expression de Notch1.

  • Titre traduit

    The multipotent progenitors expressing Flt3 source precursor T extra-thymic


  • Résumé

    Pas de résumé en anglais


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.