Etudes de populations lymphocytaires T naturelles productrices d'IL-17 : iNKT17 et Th17

par Bérangère Massot

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Maria Leite-de-Moraes.


  • Résumé

    Le thymus est un organe permettant le développement des lymphocytes T, partie intégrante du système immunitaire. Ces cellules sont communément associées au système immunitaire adaptatif, bien que certaines populations, dont les lymphocytes iNKT et T©tm, soient associées au système immunitaire inné. De manière générale, ces lymphocytes « innés » sont capables de répondre très rapidement à différents signaux d’activation, par la production rapide et massive d’IL‐4, d’IFN‐© et d’IL‐17. Notre laboratoire a mis en évidence l’existence de deux sous‐populations de lymphocytes iNKT, iNKT conventionnels et iNKT17, ayant deux voies de différenciation thymique bien distinctes, mais dont les mécanismes de détermination sont encore inconnus. Il a été montré que « SLAM‐associated protein » (SAP) est indispensable au développement des lymphocytes iNKT, puisqu’ils sont absents chez les souris déficientes en SAP. D’autre part, ces mêmes souris montrent également une déficience de la réponse Th2. Nous avons alors émis l’hypothèse que SAP pourrait être impliqué dans la production d’IL‐4 par les lymphocytes iNKT, et dans la détermination des deux sous‐populations de lymphocytes iNKT conventionnel ou producteur d’IL‐17. Dans une première partie, nous avons utilisé des souris triple mutantes Sap‐/‐ V©14Tg‐ROR(©t)‐Egfp, permettant l’étude des sous‐populations de lymphocytes iNKT malgré la déficience en SAP. Nous avons ainsi montré que SAP est indispensable à l’acquisition thymique de la capacité de production d’IL‐4 par les lymphocytes iNKT conventionnels. Chez ces souris déficientes en SAP, nous avons observé une augmentation de la fréquence des lymphocytes iNKT17 ROR©tpos producteurs d’IL‐17, ce qui montre clairement que SAP n’est pas nécessaire pour l’acquisition des propriétés fonctionnelles des lymphocytes iNKT17. Nous avons ainsi mis en évidence une nouvelle fonction de SAP dans le développement thymique des cellules iNKT productrices d’IL‐4. De plus, nos résultats montrent que SAP est un point de contrôle obligatoire déterminant l’orientation de la différenciation thymique des cellules iNKT vers les cellules iNKT17 ou vers les cellules iNKT conventionnelles. En parallèle des lymphocytes iNKT17 présents dans le thymus, nous avons également analysé une autre population T particulière : des thymocytes TCR©posCD4pos matures et producteurs d’IL‐17, les lymphocytes Th17 naturels. Nous avons mis en évidence que ces lymphocytes expriment le facteur de transcription ROR©t. Ces lymphocytes T CD4posCD8negCD44hiROR©tpos sont capables de produire rapidement et massivement de l’IL‐17, mais requièrent l’IL‐23 pour co‐produire l’IL‐22. De plus, ils se distinguent des lymphocytes Th17 induits, ou conventionnels, par l’expression du facteur de transcription PLZF et par leur capacité à répondre très rapidement à des stimuli pro‐inflammatoires, nommément l’IL‐23 associé à l’IL‐1©et un agoniste TLR4. Les résultats obtenus durant cette thèse ouvrent donc de nombreuses perspectives de recherches fondamentale et thérapeutique, domaine dans lequel l’IL‐17 est devenu une cible privilégiée pour le traitement des maladies auto‐immunes

  • Titre traduit

    Studies of populations natural lymphocytaires T producers of IL-17 : iNKT17 and Th17


  • Résumé

    Pas de résumé en anglais

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.