Mécanismes d'inhibition dans le trouble obsessionnel compulsif

par Michèle Dupuy

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Catherine Bungener et de François Monnet.

Le président du jury était Ludovic Gicquel.

Le jury était composé de Catherine Bungener, François Monnet, Ludovic Gicquel, Bruno Millet, Antoine Pelissolo.

Les rapporteurs étaient Bruno Millet, Antoine Pelissolo.


  • Résumé

    Les mécanismes neuropsychologiques sous-jacents à l’expression symptomatique du trouble obsessionnel compulsif (TOC) sont encore mal connus. Nombreuses sont les études qui mettent en évidence des déficits exécutifs mais la diversité des méthodologies et la mixité des sous-types cliniques empêchent de dégager des constantes en terme de profil neurocognitif. Les études neuropsychologiques accordent toutefois une importance à l’inhibition et à flexibilité cognitive qui pourraient participer au caractère inflexible et répétitif des pensées et des actes communs à toutes les formes du TOC. L’objectif de cette thèse est l’étude des mécanismes d’inhibition et de la flexibilité chez des patients présentant un TOC. Deux études ont été réalisées. L’étude 1 est une étude de faisabilité d’un protocole de tests neuropsychologiques où 9 patients sont comparés à 9 sujets contrôles. L’étude a fait l’objet d’une bonne faisabilité. L’étude 2 compare 14 patients présentant un TOC à 16 patients présentant des troubles phobiques avec des tests informatisés d’inhibition, de flexibilité en plus des tests de l’étude 1. Les objectifs sont : vérifier l’hypothèse d’un déficit d’inhibition chez des patients TOC, étudier les relations entre la sévérité, l’ancienneté des troubles TOC et les résultats aux tests d’inhibition et de flexibilité. Les limites méthodologiques, entre autre, l’absence d’un groupe contrôle réduisent l’interprétation comparant les deux groupes cliniques ainsi que les résultats au sein du groupe de patients TOC. Les patients se sont différenciés sur deux épreuves de rapidité d’exécution en flexibilité mentale et d’attention. Au sein du groupe des patients présentant un TOC, les données ont montré une relation entre la sévérité des symptômes TOC et des perturbations aux tests d’inhibition. Ces observations sont discutées en lien avec le concept « impulsivité et TOC »

  • Titre traduit

    Mecanismes of inhibition in the obsessive-compulsive disorder


  • Résumé

    The nature of neuropsychological mechanisms underlying clinical picture of obsessive-compulsive disorders (OCD) has not, as yet, been clearly determined. Number of studies has emphasized the role of cognitive deficits, but diversity of methodology and overlapping of clinical sub-groups, did not allow establishing specific neuro-cognitive profile. Neuropsychological studies recognize, however, the place of inhibition and alteration of cognitive flexibility that could be at origins of inflexible and repetitive nature of thoughts and actions, typical of all obsessive-compulsive disorders. The aim of this thesis was to explore the mechanisms of inhibition and cognitive flexibility in patients with OCD. Two studies were carried out. In the first, pilot study, we wanted to verify the feasibility of neuropsychological tests comparing 9 OCD patients with 9 controls. The study demonstrated a good feasibility. In the second, 14 OCD patients were compared to 16 phobics, using computerized tests of inhibition and flexibility, in addition to a battery used in the first study. The objectives were to verify hypothesis of inhibition deficit in patients with OCD, to examine relationship between severity and length of OCD and the results on neuropsychological tests of inhibition and flexibility. Methodological limits with, amongst other, the absence of control group, diminish predictive value of the comparison of two clinical groups as well as between patients with OCD. However, we found differences between patients in two tests, the one of rapidity of execution in mental flexibility and the other of attention. In the group of patients with OCD, data indicated relationship between severity of symptoms of OCD and their results on tests of inhibition. These data are further discussed in terms of relationship between “impulsivity and OCD”

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.