Le "Naç" une tradition musicale de Tataouine (Tunisie)

par Ahlem Ben Amara (Mrabet)

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Frank Alvarez-Péreyre.

Le président du jury était Luṭfī ʿĪsá.

Le jury était composé de Frank Alvarez-Péreyre, Luṭfī ʿĪsá, Miriam Rovsing Olsen.

Les rapporteurs étaient Luṭfī ʿĪsá, Miriam Rovsing Olsen.


  • Résumé

    A Tataouine, le chant est profondément lié aux diverses activités quotidiennes, y compris les occasions de fêtes. Sa pratique témoigne d’un grand échange culturel. Cette recherche présente un genre vocal appelé naç, connu dans la région de Tataouine (Sud-est de la Tunisie). Elle a pour objectif de présenter le genre vocal naç, de mettre en valeur la production musicale de l’homme et de la femme et de présenter le rituel du mariage qui est une importante occasion de production musicale. La thèse se subdivise en quatre parties : Après une présentation géographique de la région, La deuxième partie présente le genre vocal naç. Elle interroge la pratique musicale dans la région de Tataouine en étudiant les thématiques abordées par la femme et l’homme. La troisième partie étudie la fête du mariage chez trois tribus : Ouled Dabbâb, Ouled Ch’hida et les Dghâghra. Nous examinons le déroulement des rituels en dégageant les chants qui les accompagnent. La quatrième partie comprend des analyses musicales du répertoire chanté. Cette analyse porte d’un côté sur les éléments musicaux (échelles, ambitus, intervalles..), de l’autre côté, elle étudie les rapports entre la musique et la poésie. Cela révèle deux différents types de chant : chants mélismatiques simples du domaine festif et chants mélismatiques riche en phonèmes significatifs du domaine privé.

  • Titre traduit

    "Naç" a musical practice in Tataouine


  • Résumé

    In Tataouine, singing is deeply linked to various daily activities, including ceremonies. Its practice testifies big cultural exchanges. This research introduces a vocal called naç, known in the region of Tataouine (Southeast of Tunisia). It has as objective to introduce vocal type naç, to emphasize the musical production of men and women and to introduce the ritual of wedding which is an important opportunity of musical production. This Thesis includes four parts: the first one is a geographical presentation of the region; the second part introduces vocal type naç. It questions the musical practice in the region of Tataouine by studying themes approached by women and men. The third part studies the wedding ceremonies of three tribes: Ouled Dabbâb, Ouled Ch' hida and Dghâghra. We examine the sequence of rituals by clearing singing which accompany them. In The fourth part, we introduce a musical analysis of a selection of songs. This analysis, in one of its parts, focus on the musical elements (ladders, ambitus, and spaces). In another part, it studies the relationship between music and poem. It reveals two different types of singing: singing mélismatiques singing simple of festive domain and mélismatiques rich in significant phonemes of private domain.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.