Acquisition des phénomènes linguistiques complexes en roumain langue maternelle (enfants de 6 à 10 ans)

par Elena Berthaud (Tutunjiu)

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Claire Martinot.

Le président du jury était Amr Helmy Ibrahim.

Le jury était composé de Claire Martinot, Amr Helmy Ibrahim, Urszula Paprocka Piotrowska.

Les rapporteurs étaient Amr Helmy Ibrahim, Urszula Paprocka Piotrowska.


  • Résumé

    Ce travail de recherche a pour objectif d’expliquer comment des enfants d’âges différents acquièrent des phénomènes linguistiques supposés complexes en roumain langue maternelle. Dans cette recherche nous avons retenu les phénomènes complexes suivants :- les verbes complexes ;- les relatives explicatives et déterminatives ;- les prédications complexes à deux compléments locatifs et deux temporels ;- les prédications complexes par réduction de deux prédications simples et- les prédications à trois verbes opérateurs.Pour décrire le parcours acquisitionnel des enfants, nous avons décrit les procédures de reformulation que des enfants de 6, 8, et 10 ans mettent en place lorsqu’ils restituent une histoire venant de leur être lue. Après l’analyse des procédures de reformulation pour chaque tranche d’âge nous sommes arrivées aux conclusions suivantes :A 6 ans :- les enfants ont tendance à effacer ou à simplifier les verbes complexes. Ces verbes complexes sont remplacés par des verbes lexicalement plus simples et plus fréquents.- les enfants restituent souvent les énoncés sources par des reformulations partielles et lacunaires.- ils ont tendance à reformuler la suite principale-relative en ne gardant que la principale. A cet âge les enfants utilisent un lexique simple, plus courant ou moins contraint.A 8 ans :- les enfants diversifient de plus en plus leurs procédures de reformulation : répétition, paraphrase sémantique, fonctionnelle et restructuration. Toutefois, la procédure de reformulation majoritaire est la paraphrase définitoire analytique lacunaire ce qui confirme le fait que les verbes complexes constituent un phénomène linguistique complexe.- les enfants reformulent les relatives explicatives en un nombre nettement supérieur par rapport aux enfants de 6 ans. Ils diversifient beaucoup plus les procédures de reformulation paraphrastique. Certaines reformulations maintiennent le degré de complexité de l’énoncé source (synthétisation de deux informations en un mot). Toutefois, les enfants à cet âge ont encore des difficultés à reformuler une relative déterminative contenant une métaphore ou à reformuler une prédication complexe composée de deux prédications élémentaires.A 10 ans :- les enfants reformulent sans difficulté les énoncés qui contiennent des relatives explicatives. Ils produisent un nombre supérieur de reformulations par paraphrase sémantique par rapport aux plus jeunes. C’est à cet âge également qu’ils complexifient de plus en plus les énoncés sources, cas de reformulation définitoire analytique complète et restructurations des deux prédications en sont un exemple.A cet âge, les enfants n’ont pas encore acquis les énoncés qui ont un haut degré de complexité syntaxique et sémantique comme la relative déterminative avec une métaphore, ce qui confirme l’hypothèse de la complexité de ce phénomène.

  • Titre traduit

    Acquisition of complex linguistic phenomena in Romanian as a mother-tongue language (Children 6 to 10 years)


  • Résumé

    The aim of this research is to explain how children of different ages acquire linguistic phenomena which are supposed to be complex in Romanian as a mother-tongue language. In this research, we selected the following complex phenomena:- Complex verbs;- Non-restrictive and restrictive relative clauses;- Complex predication with two locative and two temporal complements.- Complex predication by reduction of two simple predications and- Predication with three operator verbsTo describe the learning path of children, we described the reformulation procedures that children aged 6, 8 and 10 follow when they reproduce a story that has just been read to them. After analyzing the reformulation procedures for each age group, we came to the following conclusions:At 6 years:- children tend to erase or simplify complex verbs. These complex verbs are replaced by lexically simpler and more frequent verbs.- they often reproduce source phrases by partial and incomplete reformulations.- they tend to reformulate relative clauses by simple phrases with a single predicate or erase information of complex phrases (non-restrictive and restrictive relatives). At this age, children use simple, more frequent or less restrained vocabulary.At 8 years:- children increasingly diversify their reformulation procedures: repetition, semantic and functional paraphrasing and restructuring. However, the reformulation procedure which is widely used is the incomplete analytical definitional paraphrase which confirms the fact that complex verbs constitute a complex phenomenon.- At this age, the number of reformulated non-restrictive clauses is significantly high as compared to that of children at the age of 6 year. They diversify much more paraphrastic reformulation procedures. Some reformulations maintain the same degree of complexity as the source phrases (synthesizing information). However, children at this age still have difficulties reformulating restrictive relative clauses that contains a metaphor or reformulating a complex predication composed of two elementary predications.At 10 years:- children reformulate non-restrictive phrases without any difficulties. They produce a high number of reformulations by semantic paraphrasing as compared to younger children. It is also at this age that they increasingly complexify the source phrase (the case of complete analytical definitional reformulation and restructuring of the two predications are good examples).- At this age, children have not yet acquired phrases with high degree of syntactic and semantic complexity such as the restrictive relative clauses with a metaphor, which confirms the hypothesis that this phenomenon is complex.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.