Dire et faire dire l'indicible : Entre secret et stigmate, l’analyse d’un processus d’enquête sociologique sur le ballonnement

par Agathe Bonnet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Dominique Desjeux.

Le président du jury était Anne Monjaret.

Le jury était composé de Dominique Desjeux, Anne Monjaret, Philippe Combessie, David Le Breton, Nathalie Boireau.

Les rapporteurs étaient Philippe Combessie, David Le Breton.


  • Résumé

    La thèse s’intéresse aux enjeux méthodologiques présents en situation d’enquête de terrain. Les enquêtes qualitatives réalisées dans le cadre de cette recherche visaient à explorer un trouble de santé. L’enquête portant sur le trouble du ballonnement met notamment en avant le jeu interactionnel entre enquêtée et enquêtrice, et fait apparaître les concepts de stigmate et de secret. L’analyse des interactions sociales entre ces deux acteurs invite à percevoir l’enquête comme un processus au sein duquel différentes phases se déclinent et interagissent ensemble. A partir du recrutement jusqu’à la clôture du terrain, les effets de l’enquête sont observés et analysés à travers le double regard de l’enquêtrice et de l’enquêtée. Nous qualifions cette démarche méthodologique d’ « observation interactive », puisant ses fondements au sein de la méthode d’observation participante et de la tradition de l’interactionnisme symbolique. Une réflexion est également menée sur les effets de réciprocité entre l’élaboration de stratégies d’enquête et le déroulement de l’enquête soumise à l’imprévisibilité du terrain.

  • Titre traduit

    Say and bring to say the inexpressible : Between secrecy and stigma, analysis of a sociological investigation process on bloating


  • Résumé

    This thesis concerns methodological matters existing in the situation of fieldwork. Here the qualitative survey realized in the frame of this research was to explore minor health issues. The survey conducted on bloating issue does notably shed light on the ‘interactional game’ between a female interviewee and a female interviewer revealing the key concepts of stigma and secrecy. Indeed, the analysis of social interactions between both actors incites to perceive the notion of fieldwork as a process where different phases decline and interact altogether. From the recruitment procedure to the closure of the survey, the effects of the investigation are observed and analyzed through a dual “eye”, the interviewee and interviewer. We qualify this methodological approach as “interactive observation”. This “interactive observation” feeds its very principle within the methodology relative to the ideas of participative-observation and the tradition of symbolic interactionism. A reflection is lead on the effects of reciprocity between the elaboration of the fieldwork’s strategies and the unfolding of the study submitted to the unpredictability of the fieldwork.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.