La géodynamique de l’émigration sénégalaise : analyse comparative de deux pays de destination, la France et les États-Unis

par Seydou Kante

Thèse de doctorat en Géographie de la population

Sous la direction de Gérard-François Dumont.


  • Résumé

    Près de trois millions de Sénégalais, sur une population totale d’un peu plus de douze millions, vivent à l’étranger. Auparavant orienté vers les anciennes colonies françaises d’Afrique et la France, pour des raisons géographiques, historiques et linguistiques, le champ migratoire sénégalais est devenu multipolaire. Les Sénégalais se dirigent également en Arabie et en Europe de l’Est. Mais, la part des itinéraires vers l’Europe du Sud et l’Amérique du Nord ne cesse de croître. Les Sénégalais qui émigrent vers les Etats-Unis correspondent à une émigration forte différente de celle de la France. Débutée au début des années 1980, l’émigration des Sénégalais vers Etats-Unis prend le dessus sur celle orientée vers la France en matière de dynamisme économique et organisationnel.Les Etats-Unis offrent plus d’opportunités et moins de contraintes pour l’épanouissement culturel et le développement économique des immigrés. Les femmes, occupant une place non négligeable dans cette émigration, sont plus jeunes et souvent célibataires au moment de leur arrivée sur le sol américain. En France, l’immigration sénégalaise est plus ancienne mais est confrontée à plus de contraintes au plan économique, administratif et socioculturel. Plus de 70 % des Sénégalais de France exercent des métiers faiblement qualifiés et épargnent moins que leurs homologues installés aux Etats-Unis. Ainsi, pour une meilleure réussite et venir davantage en aide à leurs familles restées au Sénégal, beaucoup de Sénégalais, plutôt que la France, choisissent les Etats-Unis où ils exercent pour la plupart des activités commerciales.Les raisons économiques et familiales n’expliquent pas, à elles seules, l’émigration des Sénégalais. En effet, ce ne sont pas uniquement les plus pauvres qui partent. A ces motifs, il faudra ajouter les « nouvelles logiques » migratoires liées à la mondialisation. L’émigration sénégalaise a des conséquences sur les régions de départ dont les plus visibles constituent les transferts de fonds des migrants et des investissements plus ou moins encadrés par des structures étatiques ou privées de développement solidaires.

  • Titre traduit

    Geodynamics of the Senegalese immigration : comparative analysis of two countries destination, France and the United States


  • Résumé

    Nearly three million Senegalese population out of twelve million just over, live abroad. Before directed to the former French colonies in Africa and France, for geographical historical and linguistic reasons, Senegalese migration field has become multipolar by the new opportunities offered by the others countries. The Senegalese emigration’s movement has been widened to Arabia and eastern Europe. But the trends show a growing portion of new candidates choose Southern Europe and North America. The profile of Senegalese emigrant to the U.S. is very different at many ways that the migration category in France. Starting in the early 1980s, the emigration of Senegalese in the United States outnumbers that one in France due to the economic and organizational dynamism and better incentive structure. The United States offers more opportunities and fewer constraints for the cultural and economic development to migrants. Women occupy a substantial place in this migration, they are younger and often single at the time of their arrival on American territory. In France, the Senegalese emigration is older but is facing more constraints on the economic, administrative and cultural aspects. Over 70% of the Senegalese France engaged in low skilled, paid jobs and save less than their counterparts located in the United States. Thus, for better success and more coming to their families support in Senegal, many Senegalese, rather that France, choose the United States where they mostly work in commercial activities. The family and economic reasons do not only explain, the emigration of Senegalese because they are not the sole poorest who leave. For these reasons there is "new logic", migration-related globalization. These departures have consequences on Regions starting with the most visible are the remittances from migrants and investment, more or less supervised by state or private structures working with inclusive approach.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.