Recherches sur les professionnels de la voix dans l’antiquité grecque et romaine. L’exercice de la voix : φωνασκoί et φωνασκία

par Konstantinos Melidis

Thèse de doctorat en Langues et Littératures anciennes-Etudes grecques

Sous la direction de Annie Bélis.

Soutenue le 31-03-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Centre d’édition et de commentaire de textes grecs et latins (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat se compose de deux parties distinctes. L’examen détaillé de la professionambiguë de l’antiquité postclassique du φωνασκός (lat. phonascus), maître de déclamation, maître dechant ou entraîneur de voix occupe toute la première partie. Nous en reconsidérons les interprétationsproposées dans le passé. Toutes les sources relatives à ce sujet, littéraires, médicales et épigraphiques,ont été interrogées. Une prosopographia phonascorum est aussi présentée. La deuxième partie porte surla question plus générale de l’art vocal. Bien que nos remarques concernent l’ensemble desprofessionnels de la voix (orateurs, acteurs, hérauts, maîtres de voix, rhapsodes etc.), notre attention seporte plus particulièrement sur le métier du chanteur. Nous déchiffrons le sens d’un certain nombre determes relatifs à la vocalité (un lexique spécialisé des métiers de la voix), ainsi que les exercices vocauxles plus importants attestés dans l’antiquité gréco-romaine (8e siècle av. notre ère - fin du 3e siècle denotre ère). Enfin, les questions de l’eunuque musicien, du « trac » éprouvé par les artistes de voix ainsique celle du métier de chanteur professionnel des thrènes (θρηνῳδός) y sont aussi discutées.

  • Titre traduit

    Studies in Voice’ Professionals during the Greek and Roman Antiquity. Vocal exercise : φωνασκοί and φωνασκία


  • Résumé

    In this dissertation, divided in two distinct parts, I examine firstly the ambiguousdefinition/interpretation of the term φωνασκός (lat. phonascus) which we commonly understand tomean a teacher of singing or recitation or declamation, or simply, a voice coach. This term first appearsin Latin texts that date from the second half of the 1st century A.D. In Greek, it emerges some yearslater, at the very beginning of the 2nd century. Unfortunately, we do not possess an ancient definition ofthis term. All the relevant sources, literary, medical and inscriptional are studied closely in order toundertake a presentation of the historical evolution of this term/profession. A prosopographiaphonascorum is also provided. The second part of this dissertation concerns generally the vocal art andmore precisely the profession of the singer. In addition, I propose an interpretation of some terms relatedto the human voice, which probably constituted a special vocabulary (slang) of the professionalmusicians, as well as the most important attested vocal exercises of the Greco-Roman antiquity. Thecases of eunuch-musician, of the stage fright as well as of the profession of the professionalmourner (θρηνῳδός) are also discussed.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.