Recherche sur do (lexique et grammaire).

par Saghie Sharifzadeh

Thèse de doctorat en Linguistique anglaise

Sous la direction de Pierre Cotte.

Soutenue le 24-11-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Centre de linguistique théorique et appliquée (Paris) (laboratoire) .

Le jury était composé de Nigel Quayle, Wilfrid Rotgé.


  • Résumé

    Étudier le verbe do dans ses emplois lexicaux et grammaticaux, c’est s’intéresser à un élément fondamental de l’anaphore prédicative. Les linguistes sont divisés sur la catégorisation du verbe do employé en contexte anaphorique, lui attribuant un statut tantôt auxiliaire, tantôt lexical, tantôt intermédiaire entre ces catégories lorsqu’une délimitation nette entre le lexical et le grammatical semble impossible. S’appuyant sur un examen à la fois diachronique et synchronique des occurrences de do, cette thèse met en lumière les caractéristiques propres aux différentes formes du verbe, tout en révélant un sens « factitif » commun à chacune de ces formes dès lors que do est suivi de quelque complémentation (complémentation verbale dans le cas du do auxiliaire, complémentation nominale ou adverbiale dans le cas du do lexical). L’étude de corpus électroniques en anglais contemporain montre que ce sens factitif commun rend poreuse la frontière entre les emplois lexicaux et grammaticaux du verbe. Sans une analyse approfondie des occurrences de do dans des configurations variées, les différences syntaxiques entre ses formes grammaticales et lexicales se verraient ainsi éclipsées par leur unité de sens.

  • Titre traduit

    Lexical and grammatical investigations into the verb do


  • Résumé

    Studying the lexical and grammatical uses of do means engaging with a pivotal element of predicative anaphora. Linguists fail to agree on how to categorise do as used in anaphoric contexts: some take it tobe an auxiliary, others to be a lexical verb and still others to be intermediate between those two categories whenever it seems impossible to draw a clear line between lexical and grammatical instances. Based on a diachronic and synchronic survey of the uses of do, this dissertation uncovers the specific properties of the various forms of the verb and brings to light a “factitive” meaning sharedby all those forms, provided do takes some complementation (verbal in the case of auxiliary do, nominal or adverbial in the case of lexical do). Close scrutiny of electronic corpora of present-day English reveals that this factitive meaning blurs the boundary between lexical and grammatical occurrences. If it were not for an in-depth analysis of do as it occurs in various sentential contexts, the syntactic differences between its grammatical and lexical uses might be obscured by their semantic unity.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.