Polytonalité. Exégèse d’une démarche compositionnelle

par Philippe Malhaire

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Danièle Pistone.

Soutenue le 18-10-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Observatoire musical français (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    La polytonalité relève d’une démarche compositionnelle dont la définition d’ensemble s’avère extrêmement simple : il y a polytonalité quand deux ou plusieurs tonalités sont entendues simultanément. Mais cette apparente simplicité soulève paradoxalement une masse considérable de problèmes théoriques et analytiques, car cette forme d’écriture musicale, l’une des plus fluctuantes de l’harmonie contemporaine, ne permet précisément pas « d’entendre » deux tonalités simultanément de manière systématique. Cette thèse tente de dissiper un certain nombre de brouillards qui flottent depuis toujours autour de la polytonalité, d’un point de vue théorique et analytique tout d’abord, en proposant de refonder la théorie polytonale et en mettant en place une méthode analytique spécifique à cette forme d’écriture. D’un point de vue historique, cette thèse tente de dresser la filiation authentique de la polytonalité et de comprendre quelles sont les facteurs ayant entraînés son expansion et son déclin. Le sujet étant très vaste, de nombreuses études existent, offrant des perspectives très diverses sur ce phénomène complexe, mais peut-être qu’aucune n’avait jamais réellement tenté d’embrasser le sujet dans son intégralité.

  • Titre traduit

    Polytonality. Exegesis of a compositional approach


  • Résumé

    Polytonality depends of a compositional approach which the definition of turns out extremely simple: there is polytonality when two or several keys are simultaneously heard. This visible simplicity creates paradoxically a considerable mass of theoretical and analytical problems, because this musical writing, one of the most fluctuating of the contemporary harmony, does not exactly allow "to hear" two keys simultaneously in a systematic way. This thesis tries to dissipate fogs which float for a long time around polytonality: from a theoretical and analytical point of view first of all, by suggesting re-establishing polytonal theory and by setting up a specific analytical method. From a historic point of view, this thesis tries to find the authentic origins of polytonality and to understand what are factors having pulled its expansion and its decline. Numerous studies about polytonality exist, offering very different perspectives on this complex phenomenon, but maybe no one had tried to embrace the subject in its entirety.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.