Fil(s) de Rabelais : enquête sur les filiations modernes de l'écrivain (Nerval, Apollinaire)

par Anna-Joséphine Malara

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Mireille Huchon.

Soutenue le 17-11-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Antoine Compagnon.

Le jury était composé de Mireille Huchon, Jacques Berchtold, Michel Jeanneret, Gérard Milhe-Poutingon, Paul J. Smith.


  • Résumé

    Pourquoi une thèse sur Rabelais, en 2012 ? Certes : en apparence on ne présente plus l’écrivain, qui s’inscrit ànotre Panthéon, sans conteste, comme l’un des « pères » de la littérature française. Pourtant, le constat quifonde notre propos, c’est qu’il y a, justement, une nécessité urgente à réintroduire Rabelais. Auprès du grandpublic – parce que les lecteurs la délaissent, souvent induits à penser qu’elle est illisible ou inactuelle. Leréintroduire, aussi, dans le discours de la critique généraliste, dont les recherches les plus stimulantes tendent àrejeter Rabelais, et son époque dans la sphère du non-littéraire. C’est aussi ce que les rares études sur laréception de l’écrivain indiquent : en suggérant qu’au-delà d’une série de reprises ponctuelles ou d’imitationsde second rang, l’auteur n’aurait pas eu de réelle postérité chez les écrivains modernes – et qu’il se serait heurtéà un « malentendu », sinon à une déconcertante « défiguration ». En somme, à l’époque moderne, l’oeuvre deRabelais s’identifie insidieusement à un objet du patrimoine : plus qu’à un objet littéraire – de rechercheslittéraires. Et en 2012, malgré soi, l’on en viendrait à reprendre les conclusions amères de Céline : que Rabelaisa « raté son coup ». Alors que faire ? Notre thèse sur les « fils de Rabelais », envisageant successivement les casde Nerval et d’Apollinaire, entend récuser ce constat accablant. En réhabilitant la notion de « fils » enlittérature, nous montrerons que Rabelais possède bel et bien une postérité dans la littérature moderne : qu’auXXIe siècle, son oeuvre réussit encore à faire parler d’elle – et à inspirer de nouveaux regards critiques.

  • Titre traduit

    Sons of Rabelais : investigation into the writer’s modern filiations


  • Résumé

    Why present a thesis on Rabelais in 2012? Clearly, at first sight, we no longer need to showcase a writer who has undoubtedly earned his place in our Pantheon as one of the "fathers" of French literature. Yet, our whole thesis is based on the premise that there is a pressing need to revitalise Rabelais in our literary consciousness. Readers neglect his work – often led to believe that it is unintelligible or outdated – and the trend in the most stimulating of critical studies is to reject Rabelais and his era into the non-literary sphere. This is what the rare studies of how the writer was received show : they suggest that, aside from a series of one-off replications or substandard imitations, the author is not really a source of inspiration to modern writers – his legacy has come up against "misunderstanding" and has even bafflingly been "distorted". In short, in our modern age, Rabelais' work is insidiously identified as part of our heritage, rather than literary matter or a subject for literary study capable of inspiring critics and writers. If, in 2012, against our better judgment, we are tempted to concur with Céline's bitter conclusions: that Rabelais "failed in his design ". What should we do about it? The aim of our thesis on the "sons of Rabelais" is to challenge this damming conclusion, by considering successively Nerval’ and Apollinaire’ cases. Through a rehabilitation of the notion of a literary descendant or “son”, we will show that there is a clear thread between Rabelais and modern literature, and that in the 21st century, his work can still, and always still, succeed in attracting debate and discussion – inspiring fresh critical thought. Keywords : Rabelais – Nerval – Apollinaire – filiation – reception – posterity – analogy – manner.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?