L'invention de soi dans l'oeuvre de Patrick Modiano

par Francis Delahaye

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Didier Alexandre.

Soutenue le 20-12-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet l’invention de soi chez Patrick Modiano. Le syntagme invention de soi peut s’interpréter de trois manières différentes selon que l’on met l’accent sur la recherche de l’identité pour répondre à la question qui suis-je ?, ou que l’on interroge la rhétorique pour y chercher les idées et arguments pour composer son discours ou encore que l’on ne fasse appel qu’à sa mémoire puisque rien de nouveau n’a été inventé. De ses trois approches, la première guide en majorité les travaux de cette thèse, menée à l’aide des outils traditionnels de l’analyse littéraire et en excluant toute approche psychanalytique que Patrick Modiano récuse pour lui-même. La démarche suivie l’est en trois points. Dans un premier temps, il s’agit de rechercher ce qui alimente l’œuvre romanesque de Patrick Modiano, entre l’Histoire et plus particulièrement l’histoire de la Collaboration en France entre 1940 et 1944 ou de la fin de la guerre d’Algérie, très présente dans plusieurs de ses romans, ses sources littéraires et plus spécialement des auteurs antisémites de l’entre-deux guerres qu’il cite souvent et sa vie partagée, c'est-à-dire partagée avec ses lecteurs. Ensuite il s’agit de se demander chez cet auteur qui pratique quasiment exclusivement le Je-narrateur, quel est le genre de ses récits entre roman, autobiographie et autofiction. Enfin la question de son identité est posée : qu’est ce pour lui être né en 1945, être le fils d’un collaborateur ou présumé tel, être fils d’un Juif ou encore être écrivain ? Ces analyses nous permettent de répondre à la question posée par cette thèse et de déterminer de quelle manière Patrick Modiano s’invente soi-même dans ses récits. Est-ce en s’inventant de fausses dates de naissance, une fausse date de mariage de ses parents, une fausse sœur ou un faux oncle ou ne serait-ce pas plutôt en s’inventant à chaque récit une identité imaginaire comme si elle était la sienne, pour l’abandonner au récit suivant et en reprendre alors une nouvelle ?

  • Titre traduit

    The invention of oneself by Patrick Modiano


  • Résumé

    This dissertation addresses the question of the invention of oneself by Patrick Modiano. The terms invention of oneself can be interpreted on three ways, depending on the manner the accent is made on the definition of identity, answering the question : “Who am I?”, or finding the ideas and arguments to prepare a discourse as it is done in the rhetoric or questioning one’s memory as nothing new can be invented. Amongst these three approaches, the first one about the question of identity is mainly studied with the literary tools, excluding the psychoanalytical view which is rejected by Patrick Modiano himself. A three steps approach is followed. At first we analyze how the Patrick Modiano’s romanesque art is influenced by History, mainly the history of the French collaboration during World War II but also by the history of the Algeria war at the beginning of the sixties, his literary sources mainly among French anti-Semite authors who published their books just before World War II, and of course his shared life, that is to say the life he is sharing with the readers. The following question concerns the literary genre of the novels written by an author using the I narrator. Is he writing novels, autobiographies or autofictions? The last issue is about the question of identity: what does it mean for Patrick Modiano to be born in 1945, to be the son of a supposed collaborator, or the son of a Jew, or to be a writer? Answering these different questions should help to approach the definition of the invention of oneself. Is it related to the invention of several birth dates, a false date for the wedding of his parents or imaginary family members for himself or on the opposite is it related to the invention of a new imaginary identity at each novel till the previous identity is abandoned and a new imaginary identity is created in the following novel?


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.