Memoria et intervocalité dans les "Miracles de Notre Dame" de Gautier de Coinci

par Claire Couderc

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Frédéric Billiet.

Soutenue le 13-10-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Patrimoines et Langages Musicaux (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Les Miracles de Nostre Dame sont constitués de deux livres de miracles encadrés de plusieurs cycles de chansons de dévotion. Ils sont l’œuvre de Gautier de Coinci, un moine poète nommé supérieur du couvent de Vic-sur-Aisne en 1214. En tant que moine, Gautier de Coinci s'adonne à la lectio divina, une méditation des textes bibliques qui est une mise en œuvre des arts de la mémoire désignés sous le terme de memoria. Cette pratique nous interroge, dans une première partie, sur l'influence de ces arts de la mémoire dans les Miracles de Nostre Dame et les chansons de dévotion qui alternent avec les récits.La compositio médiévale est perçue comme l'appropriation et la valorisation d'une œuvre antérieure. En tant que poète et musicien, Gautier de Coinci fait ainsi appel à des chansons de trouvères contemporains, et plus particulièrement à Blondel de Nesle. Ce travail veut approfondir la question de savoir en quoi ces œuvres empruntées peuvent être appréhendées comme des formes particulières d'auctoritas. Cette seconde partie de l'étude a pour but d'examiner, par une analyse des liens intertextuels et intervocaux, la manière dont le compositeur des Miracles de Nostre Dame s'approprie les chansons de Blondel de Nesle.En tant qu'abbé, enfin, Gautier de Coinci compose une œuvre de dévotion dont la conversion intérieure et l'édification sont le but ultime. Cette dernière partie, prenant en compte la double approche mémorielle et intervocale du répertoire de la chanson de dévotion, montrera que le chant, dans sa composition et dans son interprétation, est une mise en pratique nécessaire de cette conversion intérieure.

  • Titre traduit

    Memoria and Intervocality in The Miracles de Nostre Dame by Gautier de Coinci


  • Résumé

    The Miracles de Nostre Dame forms 2 books of miracles framed with several cycles of songs of devotion. They were written by Gautier de Coinci, a monk and a poet called Father Superior of Vic-Sur-Aisne monastery in 1214. As a monk, Gautier de Coinci devoted himself to the Lectio Divina which was a meditation on biblical texts and a demonstration of the memory arts known under the name of memoria. The first part of our study leads us to the analysis of the influence of these arts of the memory on the Miracles de Nostre Dame and on the songs of devotion which alternate with the narratives.The medieval compositio is seen as the appropriation and valorization of a former work. As a poet and a musician, Gautier de Coinci calls for songs of troubadours which are contemporary to him, particularly Blondel de Nesle. Our study aims at explaining why these works could be seen as specific forms of auctoritas. This second part develops the way the composer of the Miracles de Nostre Dame uses Blondel’s songs thanks to the analysis of the intertextual and intervocal links.Finally, as a monk, Gautier de Coinci creates a work of devotion the inner conversion and improvement of which, represent the ultimate goal. Our last part is a summary of the memorial and intervocal approach of the songs of devotion. It deals with the way singing is a significant application of the inner conversion thanks to its composition and performance.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.