L’armée de l’air et l’innovation technologique (1945-1966)

par Sylvain Champonnois

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Pascal Griset.

Le président du jury était Olivier Forcade.

Le jury était composé de Pascal Griset, Alain Beltran, Patrick Facon, Alexandre Fernandez.


  • Résumé

    De 1945 à 1966, l’évolution de l’armée de l’air française dépend en grande partie des innovations technologiques. L’objet de la présente thèse est d’expliquer comment elle a été capable, technologiquement et structurellement, de passer d’une situation où elle est jugée désuète à une situation dans laquelle elle se tient en tête du dispositif de défense nationale et se positionne comme la troisième force aérienne mondiale. Nous identifions trois périodes essentielles dans la mutation de son expertise technologique. De 1945 à 1950, elle relève plusieurs défis, à l’image de l’intensification des transferts technologiques, de l’aviation à réaction, dans le contexte naissant de la guerre froide. Pour la période 1951-1958, elle suit un cycle de modernisation accélérée malgré les guerres coloniales, sous l’impulsion de l’aide aide américaine, à l’image du développement de programmes aéronautiques et de l’utilisation de missiles. Enfin, de 1959 à 1966, l’armée de l’air s’adapte aux stratégies et aux armes nouvelles dont le nucléaire. Cette période clé aboutit à l’entrée en service du système d’armes stratégique piloté Mirage IV, dans un environnement marqué par de multiples mutations structurelles et par la sortie du commandement militaire intégré de l’OTAN.

  • Titre traduit

    The French Air Force and Technological Innovation, 1945-1966


  • Résumé

    From 1945 to 1966, the evolution of the French Air Force largely depends on technological innovations. The aim of this thesis is to analyze how it became able – both technologically and structurally – to pass from a situation in which it was considered as an old-fashioned entity to the head of the national defense system, thus establishing itself as the third Air Force power. To do so, we identify three essential periods, which illustrate its shift to develop progressively its technological expertise. From 1945 to 1950, it meets several challenges such as technological transfers and jet-powered planes in the early years of the Cold War. From 1951 until 1958, it follows a fast modernization trend in spite of the Colonial Wars, as depicted through the development of aeronautical programs and the use of missiles, in a context of American Help. From 1959 to 1966, the French Air Force then adapts to both nuclear-based weapons and strategies, such as piloted strategic armament systems Mirage IV and structural transfers taken out of the military command integrated by NATO.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.