L’énonciation et la polyphonie dans l’œuvre d’Annie Ernaux

par Eylem Aksoy Alp (Aksoy)

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Georges Molinié et de Ayse Kiran.

Soutenue le 11-09-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .


  • Résumé

    L’œuvre d’Annie Ernaux, bien que l’écriture soit « plate », est un bel exemple de l’écriture polyphonique où différentes voix interviennent. Afin de mettre à jour ces différentes voix qui s’opèrent dans son œuvre, nous avons mené notre analyse en deux parties. Dans un premier temps, nous avons fait une analyse énonciative des instances énonciatrices en essayant de distinguer les différents actants de l’énonciation selon diverses analyses qui ont été développées jusqu’à présent : les instances émettrices d’une part (l’énonciateur, le locuteur et le narrateur) et les instances réceptrices d’autre part (le lecteur, l’interlocuteur et le narrataire). Dans un second temps, nous avons tenté de mettre au jour les différentes voix qui s’y font entendre à travers les diverses formes de la représentation de la parole d’autrui dans le discours telles que les formes monologales / monologiques, dialogales / dialogiques et polyphoniques, ainsi que les diverses formes de discours rapportés, de modalisation et d’utilisation des marques typographiques dans le but de retrouver les voix socio-culturelles dans son œuvre.

  • Titre traduit

    Enunciation and polyphony in the work of Annie Ernaux


  • Résumé

    Despite her “flat” writing, the work of Annie Ernaux is an appropriate example of polyphonic writing in which different voices intervene. In order to reveal these different voices operating in her work we have undertaken a two-step analysis. First, we have analysed the enunciative instances in an attempt to make a distinction between the different actants of enunciation: senders (the enunciator, the locutor and the narrator) on the one hand and the receptors (the reader, the interlocutor and the narratee) on the other. Second, we have tried to put forth the different voices which can be heard by means of various forms of representation of the other’s parole in discourse in order to find the socio-cultural voices in her work. Such forms include the monological, dialogical and polyphonic forms, as well as various forms of reported speech, modalisation and the use of typographical icons.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.