L'aéronautique navale embarquée en Indochine (1947-1954) : le renouveau de la marine française à l'épreuve du conflit indochinois

par Jacques Alheritiere (Alhéritière)

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Jacques Frémeaux et de Patrick Facon.

Soutenue le 21-09-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) .

Le président du jury était Tristan Lecoq.

Le jury était composé de Patrick Facon, Michèle Battesti, Olivier Mesmin-d’Estienne.


  • Résumé

    A la fin de l’année 1946, la Marine française franchit une étape importante dans la reconstruction débutée avant la fin de la seconde guerre mondiale, avec la réapparition d’une aviation navale embarquée. En même temps, le Viêt-minh, mouvement nationaliste vietnamien, se soulève à Hanoï marquant le début d’un conflit qui va se poursuivre jusqu’en 1954. C’est dans ce contexte que la Marine française engage en Indochine peu après, son aviation embarquée renaissante par des campagnes se succédant pendant les deux tiers du conflit. La première série de campagnes ayant lieu entre 1947 et 1948 se révèle modeste mais riche de promesses pour l’avenir. La seconde série ayant lieu entre 1951 et 1954 se traduit par un engagement beaucoup plus important de l’aviation embarquée grâce à l’aide américaine reçue dans le cadre du Traité de l’Atlantique Nord et montre les capacités d’intervention de l’aviation embarquée à l’intérieur des terres. L’engagement de l’aviation embarquée en Indochine ne modifie pas l’issue du conflit, mais se révèle avoir un impact positif important sur la renaissance de la Marine française. Elle l’aide après dix années d’efforts infructueux, à obtenir le lancement de la construction en France non seulement de deux porte-avions modernes mais aussi celle des avions d’assaut et de reconnaissance embarqués à réaction qui leur sont indispensables.

  • Titre traduit

    Involvement of French carrier-borne aviation in Indochina (1945-1954) : The French Navy renewal in front of the first Indochina war


  • Résumé

    At the end of 1946, the French Navy revival achieves a significant step with the rebirth of a carrier-borne aviation. In the same time, the Viet Minh revolts in Hanoi, which marks the beginning of a ten years conflict. In such a context, the French Navy engages shortly after, her just reborn carrier-borne aviation during the two thirds of the first Indochina war. The first series of campaigns between 1947 and 1949 appears modest but full of promises for the future. The second series between 1951 and 1954, shows a bigger involvement of the carrier-borne aviation with the assistance of the military assistance program from United States within the North Atlantic Treaty and reveals a power projection capability of carrier-borne aviation. The involvement of the carrier-borne aviation does not change the outcome of the conflict, but had a very positive impact on the French Navy revival in process. It helped her, after ten years of unsuccessful attempts to obtain the building of two carrier vessels as well as the production of carrier-borne strike and recon jet aircraft.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.