William law, exégète et polémiste

par Nicolas Bourgès

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Jacques Carré.

Le président du jury était Alexis Tadié.

Le jury était composé de Jacques Carré, Françoise Deconinck-Brossard, Pierre Lurbe.


  • Résumé

    Cette thèse propose un examen de l’œuvre de William Law (1686-1761) à travers une étude de discours menée selon une approche à la fois polémique et exégétique. Après une première partie consacrée à une typologie du discours de Law, qui cherche à analyser l’articulation entre polémique et exégèse grâce à un recensement des outils rhétoriques récurrents et l’utilisation de sources christocentriques, les deux parties suivantes s’attachent à démontrer que deux séries de notions animent ses textes : le rétablissement de valeurs morales d’une part, la mystique et l’herméneutique biblique d’autre part. Il soumet la société britannique du dix-huitième siècle à une observation très critique, en dénonçant successivement les partisans de la Glorieuse Révolution au détriment de la fidélité à la dynastie Stuart, le matérialisme et une production théâtrale promotrice de mœurs décadentes. Du point de vue religieux, il use de toutes les ressources de la rhétorique polémique afin de faire le procès du déisme et de démontrer les erreurs de ses adversaires en les confrontant à la vérité de l’Évangile. Ce faisant, il appelle ses lecteurs à une réforme spirituelle qui les engage sur la voie mystique de la régénération, pour atteindre l’union avec Dieu. Law met la polémique au centre d’un dispositif argumentatif qui lui permet d’agir comme un guide pour la compréhension, l’interprétation et la mise en pratique du message néotestamentaire.

  • Titre traduit

    William Law, exegete and polemicist


  • Résumé

    This doctoral dissertation offers an assessment of the works of William Law (1686-1761) through a discursive study that hinges on a twofold method, both polemical and exegetical. After a first part devoted to a typology of Law’s discourse, which strives to analyze the link between exegesis and polemics thanks to an inventory of his most frequently used rhetorical tools as well as the use of christocentric sources, the two parts that follow endeavour to demonstrate that his texts come alive with two sets of notions – the restoration of moral values on the one hand, mysticism and biblical hermeneutics on the other. Eighteenth-century British society is subject to a very critical scrutiny, through the successive denunciation of supporters of the Glorious Revolution at the expense of fidelity to the Stuart dynasty, materialism, and a theatrical repertoire that promotes decadent mores. As far as religion is concerned he uses the full potential of polemical rhetoric to criticize deism and display the errors of his opponents by confronting them with the truth of Scripture. In doing so he calls upon his readers to lead a spiritual reformation that will take them up the mystical path to regeneration, before reaching union with God. Law places polemics at the core of an argumentative structure which enables him to act as a guide for his readers to understand, interpret and put into practice the message contained in the New Testament.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.