Le rôle du cœur dans l'édification de la subjectivité et de l'intersubjectivité augustiniennes

par Georgiana Huian (Albu)

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Luc Marion.

Soutenue le 17-09-2012

à Paris 4 en cotutelle avec l'Universitatea Bucuresti. Facultatea de filosofie , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Métaphysique, histoires, transformation, actualité (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Louis Chrétien.

Le jury était composé de Jean-Luc Marion, Isabelle Bochet, Marius Dumitrescu.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de mettre en lumière la centralité du coeur dans la dynamique de la subjectivité et del’intersubjectivité augustiniennes. Elle se propose de regagner, à partir des oeuvres d’Augustin, le sens profonddu coeur comme source et centre ordonnateur de toutes les fonctions et potentialités du sujet : intellectuelles,volitives, affectives et perceptives. Le coeur est encore étudié comme noyau d’articulation d’une anthropologieapophatique, espace qui cache une profondeur incompréhensible, fondée dans la constitution iconique de l’êtrehumain. Ainsi, l’impénétrable mystère du soi se montre toujours situé dans un rapport primordial avec le mystèrede son Archétype, ce qui ouvre vers l’expérience de l’intersubjectivité. La deuxième partie de cette recherches’emploie à considérer comment, chez Augustin, le cor devient l’espace de résonance des rencontresintersubjectives avec les autres et avec Dieu. Pris entre le mystère du coeur de l’autre et la soif de la présence del’autre, le coeur abrite une tension essentielle qui projette le soi vers l’autre, vers le semblable. Or, l’élucidationdu sens de cette tension réclame un nouveau regard sur la thématique de l’amitié et de la charité. Le momentfinal de notre étude est consacré aux cheminements du coeur vers l’accomplissement du soi dans l’hospitalitéréciproque entre le créé et l’Incréé. Ce pèlerinage spirituel nous introduit dans un culte intérieur accompli dans lecoeur. Ainsi le soi, totalement consommé dans l’offrande de son coeur, est rétabli dans son être liturgique.

  • Titre traduit

    The role of the heart in the edification of Augustinian subjectivity and intersubjectivity


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to shed light on the centrality of the heart in the dynamic of Augustinian subjectivityand intersubjectivity. It aims to regain, following the works of Augustine, the profound sense of the heart assource and center governing all functions and potentialities of the subject: intellectual, willing, emotional andperceptive. The heart is also investigated as an articulating core of an apophatic anthropology, as a space whichhides an incomprehensible deepness in the iconic constitution of the human being. Thus, the impenetrablemystery of the self is always situated in a primordial relationship with the mystery of its Archetype, and thisopens to the experience of the intersubjectivity. The second part of this research is dedicated to considering how,in Augustine’s conception, the cor becomes a space of resonance of intersubjective encounters with the othersand with God. Caught between the mystery of the other’s heart and the thirst of the other’s presence, the hearthosts an essential tension which projects the self towards the other resembling itself. However clarifying thesignification of this tension requires a new glimpse at the themes of friendship and charity. The last part of mystudy is devoted to the routes of the heart towards the accomplishment of the self in reciprocal hospitalitybetween the created and the Uncreated. This spiritual pilgrimage introduces us in the interior cult assumed withinthe heart. In this way the self, while totally consumed in the sacrifice of its heart, is reestablished in its liturgicalbeing.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.