Communication et statistiques publiques. Représentations dominantes

par Anne-Claire Jucobin

Thèse de doctorat en Sciences de l’information et de la communication

Sous la direction de Françoise Finniss-Boursin.

Soutenue le 14-12-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) .


  • Résumé

    Outils dominants de représentation du monde social, les statistiques publiques jouent en France un rôledéterminant dans la revendication actuelle de rationalisation de l’action de l’Etat. A partir de l’étude dumode de publicité des statistiques de la délinquance et de la criminalité, ce travail analyse la place de cesdonnées chiffrées dans les stratégies de communication publique. Il apparaît ainsi que cetteprééminence tient à la fois au régime sémiotique spécifique des chiffres, à l’importance du quantitatifdans l’imaginaire individuel et collectif, autant qu’à une combinaison de légitimations (historiques,éthiques, politiques, scientifiques). Mais les rapports de pouvoir en jeu se définissent également par lamanipulation des signes en vue d’imposer un système de valeurs. Ils se distinguent par la force d’uneesthétique qui parvient à concilier complexité du savoir et apparente évidence de l’information,objectivité et subjectivité, opacité des instances auctoriales et transparence revendiquée.

  • Titre traduit

    Communication and public statistics. Main representations


  • Résumé

    As the prevailing tools of the representation of the social world, official statistics in France play akey role in the current claim to rationalise government actions. Studying the communicationalchoices concerning criminal statistics in France, this work emphasizes the role of statistics in thestrategies of public communication: their importance lies in the semiotic nature of figures, theinfluence of quantitative matters in the individual and collective imagination, as well as acombination of legitimacy (historical, ethical, political, scientific). But the balance of powersinvolved is also defined by the manipulation of signs in order to establish a system of values. Theseare distinguished by the strength of an aesthetic, which strikes a balance between complexity ofknowledge and apparent evidence of information, objectivity and subjectivity, opacity of auctorialauthorities and claimed transparency.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.