Les coupes de droop, typologie, chronologie et diffusion. Thasos et sa région

par Christine Walter

Thèse de doctorat en Archéologie classique

Sous la direction de Jean-Jacques Maffre.

Soutenue le 23-01-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Orient et Méditerranée (Ivry-sur Seine, Val de Marne) (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Rouillard.

Le jury était composé de Jean-Jacques Maffre, Anne Coulié, Maria Pipili, François Villard.


  • Résumé

    La coupe de Droop attique* est un vase sur pied haut, produit à Athènes dans la 2e moitié du VIe s. av. J.-C. et, plus exceptionnellement, dans le 1er quart du Ve avant J.-C. Par la forme de sa vasque et la distribution de son décor, elle se rapproche davantage de la coupe à bande des « Petits Maîtres », dont elle est très probablement une variante. Il n’y a eu jusqu’à présent que très peu d’études approfondies sur cette classe, John Percival Droop et Percy Neville Ure faisant figures de pionniers dans ce domaine. Pourtant, deux de ses potiers, Antidoros et Nikosthénès, ont été repérés par leurs signatures dès la fin du XIXe et du début du XXe siècles et une dizaine de peintres ou groupes de peintres ayant décoré des exemplaires de cette forme avait déjà été identifiée par John Beazley. Depuis les travaux de ces chercheurs dans les années 1950, de nombreux spécimens de coupes de Droop ont été découverts et publiés, sans toutefois être insérés dans une étude d’ensemble. Cette recherche de doctorat propose de revoir les informations anciennes livrées par l’archéologie des coupes de Droop, et d’analyser les nouvelles données à travers un corpus d’exemplaires découverts en Grèce du Nord, sur l’île de Thasos et dans sa colonie, Néapolis (Kavala). *Il existe un équivalent laconien.

  • Titre traduit

    The droop cups, typology, chronology and distribution. Thasos and its area


  • Résumé

    The Attic* Droop cup is a vase with high foot, produced in Athens in the 2nd half of the VI and first quarter of the V century B.C. By the shape of its bowl and the distribution of its decoration, it is close to the Little Master band cup and very probably a variant of this one. Although two of its potters (Antidoros and Nikosthénès) were identified by their signatures from the XIXth century, there were until now very few in-depth studies on this class, John Percival Droop and Percy Neville Ure being real pioneers in this field. John Beazley established a list of less than about ten painters or groups of painters having decorated some of the Droop cups Since the works of these researchers in the Fiftie’s, numerous specimens of Droop cups were discovered and published, without having however been inserted into a more general study. This Ph.D. research suggests revising the former informations delivered by Archaeology of Droop cups, and analyzing the new data through a corpus of exemplaries discovered in Northern Greece, on the island of Thasos and in its colony, Néapolis (Kavala).*There is a Laconian equivalent.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.