Approche idéographique et relationnelle des prépositions russes /v/ [dans, en…] et /na/ [sur, à…]

par Tatiana Vavula

Thèse de doctorat en Linguistique russe

Sous la direction de Stéphane Viellard.

Soutenue le 03-07-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Centre de linguistique théorique et appliquée (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous abordons la question de l’identité sémantique respective des prépositions russes в (/v/) et на (/na/) en établissant pour chacune d’elles un schéma relationnel de base, en construisant leur configuration idéographique, en regroupant leurs relations sémantiques dans le but d’expliquer les emplois polysémiques de ces prépositions. Nous considérons la signification de la préposition comme un réseau complexe, où le sens abstrait de la préposition est précisé par un nombre d’éléments sémantiques (traits idéographiques et relationnels) qui font partie du contexte dans lequel se fixent les différents champs d’application de la préposition. Les systèmes prépositionnels du russe et du français ne sont pas identiques car les champs sémantico-relationnels des prépositions dans les deux langues sont différents : le caractère de la relation (l’activation des traits idéographiques) et le nombre d’entités mises en rapport, régies par telle ou telle préposition, diffèrent d’une langue à l’autre.

  • Titre traduit

    Ideographic and relational approach of the Russian prepositions « в » [in, to…] and « нa » [on, by…]


  • Résumé

    The thesis tackles the question of the semantic identity of the Russian prepositions « в » and « нa » establishing for each of them a relational basic scheme, by building their ideographic configuration, by grouping together their semantic relations in order to explain the polysemous use of them. It is argued that the meaning of the preposition is a complex system, where the abstract meaning of the preposition is specified by a number of semantic elements (ideographic and relational features) which are part of the context in which settle the various fields of application of the preposition. The Russian and French prepositional systems diverge because the semantico-relational fields of the prepositions are different in both languages : the character of the relation (activation of the ideographic features) and the number of entities in contact, governed by such or such preposition, differ from one language to another.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.