Ammaeadara (Haïdra) et son territoire : étude d’une ville de l’Afrique antique

par Elsa Rocca (Rocca-Teyssier)

Thèse de doctorat en Histoire de l’Art et Archéologie/ Théorie et pratique de l’archéologie

Sous la direction de François Baratte.

Soutenue le 26-05-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) , en partenariat avec Orient et Méditerranée (Ivry-sur Seine, Val de Marne) (laboratoire) .


  • Résumé

    La ville antique d’Ammaedara (aujourd’hui Haïdra) est située dans le centre ouest de la Tunisie, à proximité de la frontière algérienne. Nous nous proposons d’étudier dans cette thèse l’évolution de la colonie d’Ammaedara, issue du camp de la IIIe Legio Augusta, depuis sa fondation au Ier siècle après J.-C. jusqu’à la conquête arabe à la fin du VIIe siècle, à partir des données archéologiques et historiques. L’examen de la documentation ancienne (plans, clichés aériens) et l’acquisition de nouvelles données de terrain (relevés topographiques, prospections sur le site et la campagne), nous permettrons d’étudier l’évolution de l’occupation urbaine et rurale ; l’analyse s’appuie sur un SIG (Système d’Information Géographique), qui permet le traitement et l’analyse des données spatialisées. L’évolution de la topographie urbaine (contexte de l’implantation de l’agglomération, occupation et évolution de l’espace urbain, réseau hydraulique, limites urbaines) et le rapport entre la ville et sa proche campagne (limites du territoire, occupation des faubourgs, approvisionnement) constituent nos principales thématiques d’étude. Nous livrons une synthèse sur la longue durée qui dresse l’état des connaissances sur le site et replace dans son contexte régional et historique l’évolution de la ville aux périodes romaine, vandale et byzantine.

  • Titre traduit

    Ammaedara (Haïdra, Tunisia) and its Territory : Study of an Ancient North Africa City


  • Résumé

    The ancient city of Ammaedara (nowadays Haïdra) is situated in west central Tunisia, near the Algerian border. In this PhD, thanks to the archaeological and historical data, we propose to study the evolution of the colonia of Ammaedara, created from the camp of the Third Augustan Legion, from its foundation in the 1st century CE to the Arabic conquest at the end of the 7th century. The examination of the former documentation (plans, aerial photos) and the obtaining of new data (topographic plans, surveys on the site, land surveys) allow us to study the evolution of the occupation of the city and of its countryside. The analysis is based on a GIS (Geographic Information System), which permit the treatment and the analysis of spatialised data. The evolution of the urban topography (context of the city foundation, occupation and evolution of the urban space, hydraulic network, urban limits) and the relationship between the city and its countryside (limits of the territory, occupation of the suburbs, supply) constitute our main themes of study. We deliver a synthesis on the long term which offer a current state of knowledge of the site and replace the evolution of the city in the regional and historical context during the Roman, Vandal and Byzantine period.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.