Le Sinawi, évolution et artistisation : études analytiques des caractéristiques musicales

par Eun-Kyung Shon

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de François Picard.

Soutenue le 31-05-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .

Le président du jury était Pierre Albert Castanet.

Le jury était composé de Apollinaire Anakesa Kululuka, Alexandre Guillemoz, Quang Hai Trâǹ.


  • Résumé

    La tradition se balance entre la continuité de l’ancien et l’évolution, le changement. C’est le cas du sinawi, une des musiques instrumentales populaires de la Corée. Cette musique complexe, improvisée et hétérophonique, interprétée par un ensemble instrumental qui était utilisée lors des rituels chamaniques comme accompagnement du chant et de la danse des chamanes, est devenu au fil du temps une musique purement instrumentale de scène et artistique représentant la tradition populaire du pays. Dans cette thèse, l’auteur propose particulièrement une étude analytique des caractéristiques musicales (phrases musicales, forme) des divers sinawi à partir de ses transcriptions pour percevoir comment le sinawi parle, exprime la vie du peuple puis comment celui-ci évolue dans le temps et pour observer ainsi son évolution et son artistisation jusqu’à nos jours où il est présenté comme une musique purement instrumentale de scène. Cette musique qui est à l’origine des musiques populaires coréennes les plus connues comme le sanjo ou le p’ansori est aujourd’hui influencée de retour par ces genres. Aussi, les analyses permettent de constater que l’improvisation et l’hétérophonie qui qualifiaient cette musique complexe sont remplacées par la simplicité et la structure.

  • Titre traduit

    Sinawi, evolution and artistisation : analytical studies of musical characteristics


  • Résumé

    The tradition emerges from a balance between the continuity and the evolution, the change of the old. This is the case of sinawi, one of the Korean traditional instrumental music. This complex, improvised and heterophonic music played by an instrumental ensemble was used in shamanic rituals as accompaniment of song and dance of shamans. Over time, it became an artistic instrumental music representing the popular tradition of the country. Throughout this thesis, the author proposes the analytical studies of various sinawi’s musical characteristics (e.g., musical phrases, form) from her own transcriptions. This study characterizes how the sinawi speaks, expresses the life of the people and how it has been changing over time. The author also presents sinawi’s evolution and its artistisation process to the present day where it is performed on stage as a pure instrumental music. The sinawi, which is at the origin of the Korean popular music, the best known as sanjo or p'ansori, is now influenced back by these genres. Also, the analysis reveals that the improvisation and the heterophony that rated this complex music are replaced by the structure and the simplicity.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.